CeCe, la soeur à la perle (Les sept soeurs, tome 4) – Lucinda Riley

Synopsis: 

CeCe d’Aplièse ne s’est jamais vraiment sentie à sa place. Et à la suite du décès de son père adoptif, l’excentrique milliardaire Pa Salt – surnommé ainsi par ses filles, adoptées aux quatre coins du monde – elle se retrouve complètement perdue. Désespérée, n’ayant que les quelques indices laissés par son père – une photographie en noir et blanc et le nom d’une pionnière ayant traversé le monde – CeCe part à la recherche de ses origines… jusque dans la chaleur et la poussière du centre rouge de l’Australie.
Cent ans auparavant, Kitty McBride, fille de pasteur, abandonne sa vie bien rangée pour accompagner une vieille dame d’Édimbourg jusqu’à Adélaïde. Son ticket pour cette terre inconnue apportera le grain d’aventure dont elle avait toujours rêvé… ainsi qu’un amour qu’elle n’avait jamais imaginé.

image9 bis

Mon avis: 

Un tome 4 dans la droite lignée des précédents: excellent!

Au fur et à mesure que l’on avance dans la saga, l’auteure prend moins la peine de représenter le contexte (le décès du père adoptif, les différentes soeurs…), c’est chouette car dans le tome 2 ça avait vraiment fait redite avec le premier tome! Ici, nous allons suivre la quatrième soeur, CeCe, qui était une de celles qui m’attirait le moins de par la façon dont elle était présentée dans les tomes précédents. Finalement, ce sentiment s’est totalement dissipé à la lecture et j’ai encore une fois adoré le livre, et CeCe ^^.

Dans le tome sur Star, CeCe était vraiment présentée comme une soeur incroyablement envahissante, prenant énormément de place, égoïste, et qui ferait des cauchemars terribles la nuit. Ce dernier point n’est d’ailleurs ni vraiment repris ni expliqué ici et c’est mon seul regret – j’aurais aimé savoir d’où viennent ces fameux cauchemars mentionnés dans le tome 3. En tout cas, ici, elle comprend qu’elle a étouffé sa soeur Star trop longtemps et, même si elle vit mal l’éloignement, elle réalise qu’il est temps aussi pour elle de se trouver, elle qui n’a toujours vécu qu’en duo avec Star.

CeCe, désemparée à la fois par le décès de son père mais surtout par l’éloignement de Star, part de ressourcer en Thaïlande. Elle y rencontre un homme mystérieux qui va l’aider à démarrer sa quête sur sa famille biologique, quête qui se poursuivra rapidement avec le départ de CeCe en Australie.

Dans la partie « dans le passé », nous suivons Kitty, une jeune écossaise envoyée par son père en Australie pour quelques mois. Le mariage de Kitty avec un Australien à la tête d’une compagnie de perles lui permettra de s’installer pour de bon dans ce pays…

Comme d’habitude, c’est un texte se déroulant sur plusieurs générations, l’accent étant mis sur les plus anciennes (c’est une réflexion que je me suis faite à la lecture de ce tome: Lucinda Riley remonte toujours au début du XXième siècle et l’essentiel de la partie « ancienne » s’y déroule, alors que les générations les plus proches de nos soeurs sont toujours hyper vite expédiées, comme si leur histoire à eux ne valait pas le coup. Ce n’est pas du tout un point négatif cela dit, juste le constat d’un schéma narratif récurrent).

La plume de l’auteure est toujours aussi fluide et agréable, son récit captivant, CeCe plus intéressante que ce à quoi je m’attendais, et on retrouve lors de (trop) bref passages les autres soeurs. Si ce n’est pas encore fait, je vous encourage vivement à découvrir cette formidable saga ^^

En résumé: 

3 réflexions au sujet de « CeCe, la soeur à la perle (Les sept soeurs, tome 4) – Lucinda Riley »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *