La reine des sortilèges (La Belgariade, tome 2) – David Eddings

Synopsis: 

Horreur! Le dieu pervers, Torak, va s’éveiller! Les temps sont venus, l’univers vacille et Belgarath se hâte: il n’esy que temps de retrouver l’Orbe d’Aldur, le joyau du destin, qui peut sauver les hommes de la colère des dieux. De la brumeuse Arendie à la putride Nyissie, patrie des Hommes-Serpents, Belgarath entraîne Garion sur une route semée d’embûches. Garion, le petit paysan qui n’a jamais cru aux sorts, ne sent pas la haine qui le menace, ne comprend pas ces femmes qui se pressent autour de lui: une pour l’instruire, une pour le séduire, une pour le réconcilier avec les pouvoirs dont il ne veut pas… Est-ce lui, l’Enfant de Lumière, le descendant des rois de Riva, l’enfant marqué par les présages, de toute éternité, pour affronter Torak?

image9 bis

Mon avis: 

Après n’avoir pas aimé le premier tome de La Belgariade, j’ai rapidement lu le tome 2 – quitte à le lire, je voulais avoir encore en tête les éléments du premier. Finalement, ma lecture a été moins désagréable que la première, mais ça reste une histoire qui ne m’intéresse pas des masses. 

Je pense que j’ai un peu plus aimé car cette fois je connaissais un peu l’univers et les personnages, ça a donc été un peu moins pénible à lire. Mais ça reste encore très fastidieux pour moi. Si l’histoire avait décollé, j’aurais pu vraiment me plonger dedans, mais j’ai l’impression qu’on avance à peine par rapport au tome 1: on a toujours très peu d’infos, les personnages sont toujours sur la route dans une quête sur laquelle nous n’avons pas beaucoup d’explications, uniquement ce qu’on en devine.

Je pensais que la reine des sortilèges qui donne son titre au livre serait nettement plus présente – elle n’apparait que très tardivement. En revanche, nous avons une princesse exaspérante qui fait son entrée et qui semble être bien partie pour rester dans la suite. Je ne suis pas du tout convaincue par les rares personnages féminins, à part Pol, qui m’énerve tout de même avec sa manie de ne rien dire à Garion.

On a tout de même quelques éléments supplémentaires sur Garion, son pouvoir potentiel et son passé, et ça, ça m’a intéressée. Je ne pense toutefois pas que ça me suffira pour me faire lire la suite.

En résumé: 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *