Tower of Dawn (Throne of Glass, tome 6) – Sarah J. Maas

Synopsis: 

Chaol Westfall has always defined himself by his unwavering loyalty, his strength, and his position as the Captain of the Guard. But all of that has changed since the glass castle shattered, since his men were slaughtered, since the King of Adarlan spared him from a killing blow, but left his body broken.
His only shot at recovery lies with the legendary healers of the Torre Cesme in Antica—the stronghold of the southern continent’s mighty empire. And with war looming over Dorian and Aelin back home, their survival might lie with Chaol and Nesryn convincing its rulers to ally with them. But what they discover in Antica will change them both—and be more vital to saving Erilea than they could have imagined.

image9 bis

Mon avis: 

Sixième tome de Throne of Glass, Tower of Dawn est presque un hors série, puisqu’on ne va y suivre que Chaol, envoyé au loin pour se faire soigner à la fin du tome 4.

On a lâché Aelin et tous ses compagnons en bien mauvaise posture à la fin du 5, et il faudra attendre la lecture du tome 7 pour apprendre la suite, car dans ce sixième livre, l’auteure s’est concentrée exclusivement sur Chaol qui est très isolé de l’intrigue principale ici. C’est donc une double originalité par rapport au reste de la saga qu’on trouve ici: non seulement le tome se déroule pendant la même temporalité que le tome 5, c’est une histoire parallèle au lieu d’être une suite directe, mais c’est aussi la première fois qu’on ne va suivre qu’un seul personnage au lieu d’avoir une alternance en fonction des chapitres 🙂

J’avais lu beaucoup de commentaires disant que ce tome était ennuyeux, beaucoup trop long et ne servait pas à grand chose. Il est vrai qu’il est frustrant de ne pas suivre directement Aelin & co après le cliffhanger de la fin du 5, mais pour ma part je ne me suis pas vraiment ennuyée à la lecture pour autant. On reste dans le même univers tout en découvrant (en même temps que Chaol) un nouveau continent, de nouvelles moeurs et de nouveaux protagonistes, dont certains seront présents dans le tome 7. Ce nouveau continent est calqué sur les civilisations orientales, il y a plein de références aux cultures égyptiennes / arabes / moyen-orient (rien que dans le choix des prénoms c’est flagrant).

L’histoire ce ce tome 6 est évidemment axée sur la guérison de Chaol et de sa rencontre avec sa guérisseuse, Yrene. Moi qui pensait qu’il s’était finalement fixé sur Nesryn, qui d’ailleurs est la seule autre personnage connue qu’on retrouve ici puisqu’elle l’a accompagné, finalement, chacun d’entre eux va faire des rencontres qui vont les faire évoluer dans des directions différentes. Autant j’ai apprécié la storyline de Chaol, qu’on redécouvre après qu’il se soit comporté comme un crétin dans le tome 4, et le personnage d’Yrene, qui m’a vraiment plu, autant j’ai toujours eu plus de mal avec Nesryn, à laquelle je n’accroche pas et qui ne m’a pas d’avantage parlé ici. Pas mal de chapitres lui sont consacrés, et ce sont ces passages-là que j’ai trouvés un peu longuets pour ma part, même si je suis loin d’avoir trouvé le livre ennuyeux dans sa globalité.

On reste tout de même dans l’idée du conflit qui gronde en Adarlan, puisque Chaol a aussi pour mission de convaincre les forces armées de ce nouveau continent de rejoindre Aelin pour combattre Erawan. Les Valg sont largement mentionnés et restent une menace pesante sur le quotidien des personnages. On va (surtout sur la fin) apprendre des choses et avoir des révélations qui auront sans nul doute leur importance dans le tome 7, que je me suis empressée de démarrer à peine ce tome-ci terminé 🙂 

Globalement une bonne lecture, même si effectivement au niveau du rythme il y a une baisse de régime par rapport aux tomes précédents, ce n’est pas le meilleur de la saga, il reste intéressant 🙂 

En résumé:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *