Tour du monde, les bilans: #9 – Le Brésil

Le Brésil est un pays emblématique de l’Amérique du Sud et j’avais envie d’y aller (notamment pour visiter Rio) depuis longtemps. L’Amazonie me fait du pied également, mais ce sera pour un autre voyage.

Peut-être parce que nous en avions trop d’attentes, nous avons été assez déçus par la ville. A l’exception des quelques spots splendides très touristiques, Rio est une ville très marquée par la précarité et peu mise en valeur – et je ne parle même pas des favelas, que nous n’avons pas visités. Le site des chutes d’Iguazu, à la frontière argentine, mérite par contre franchement le détour.

Il est évident que notre ressenti est biaisé par le peu que nous avons vu du pays, très grand alors que nous nous sommes contentés de Rio et d’Iguazu. Peut-être aurions nous plus apprécié si nous avions pris d’avantage le temps de découvrir d’autres coins.

  • Nombre de jour de voyage: 9
  • Nombre d’hébergements différents: 2
  • Chambre la plus chère: 43,81€ (Casa Nova Hotel à Rio)
  • Chambre la moins chère: 23,18€ (Hôtel Bella Artes à Rio)
  • Nuits comptées à part: deux (nuit dans le bus entre Iguazu et Rio et nuit dans l’avion pour partir en Bolivie)
  • Trajet le plus long: Iguazu > Rio en bus (2h d’attente puis 25h de bus)
  • Nombre total de photos: 451
  • Merveilles du Monde: deux 🙂 (les chutes d’Iguazu, qui sont sur la liste des « merveilles du monde naturel » 🙂 et le Corcovado à Rio!)
  • Nombre de moyens de transport utilisés: 2 (bus et métro) (+ avion pour quitter le Brésil)
  • Dépenses totales: 861,8€

• Les chutes d’Iguazu •

Comme en Argentine, l’endroit est splendide!

• La faune et la flore •

Que ce soit à Rio ou à Iguazu, il y a beaucoup d’animaux et de plantes qu’on ne trouve pas par chez nous, on sent d’ailleurs que la forêt amazonienne n’est pas loin, et nous, on aime bien ce côté nature prononcé et presque tropical 🙂

• Les points de vue touristiques de Rio •

C’est vrai que j’ai tendance à fuir autant que possible les foules touristiques, mais là, la réputation de certains endroits s’est avérée pleinement justifiée. Que ce soit la vue depuis le Corcovado ou celle du Pain de Sucre, ou encore la plage d’Ipanema, Rio possède quelques endroits vraiment magnifiques. Nous n’avons pas eu le courage de nous lancer dans les randos autour de la ville, mais ça doit être splendide aussi !

• Les deux restos « chers » que nous avons testés à Rio •

Par chers, j’entends surtout hors budget ^^ ce n’étaient pas des 5 étoiles! L’un de sushis, l’autre de Poke Bowls (pas très local, on vous l’accorde). Celui de sushis était juste EXCELLENT et ce sont tout simplement les meilleurs sushis que nous ayons mangé de notre vie, c’est pour dire ! Nous ne nous attendions clairement pas à cette qualité en y arrivant, le poisson fondait littéralement en bouche, on en aurait voulu d’avantage !

Quant aux Poke bowls, si vous me lisez régulièrement, vous savez que je suis fan du concept et que j’essaie d’en manger dès qu’on peut… ceux de Rio étaient également les meilleurs du voyage (ex-aequo avec ceux d’Hanoi :)).

• Le portugais ressemble beaucoup à l’espagnol à l’écrit, mais pas du tout à l’oral •

Du coup, c’est assez facile de comprendre les panneaux, en revanche, on ne comprenait rien quand les gens nous parlaient… comme l’espagnol est parlé dans tous les autres pays du continent sud-américain, nous essayions espagnol, et aussi en anglais, mais avec très peu de succès dans les deux cas. Nous avons eu beaucoup de mal à communiquer du coup…

• Aux caisses dans les magasins, passer prend un temps fou •

Beaucoup de caisses (la machine en elle-même) sont archaïques, n’ont pas de tapis pour déposer les affaires (donc on doit poser les articles un par un au fur et à mesure que la caissière les bipe), et payer est toujours hyper long – nous n’avons vraiment pas trop compris pourquoi. A un moment, j’ai voulu me faire de la monnaie sur un billet de 100 reals (environ 22€, je ne donnais pas l’équivalent d’un billet de 500€ non plus!), la caissière a dû appeler des collègues pour récupérer de quoi me rendre la monnaie, et elles ont fini par se mettre à 4 pour ça! Le Brésil est pourtant le pays le plus riche d’Amérique du Sud..

• Les contrastes économiques •

Malgré la richesse du pays, énormément d’endroits dans Rio nous sont apparus comme très défraîchis voire délabrés (ou carrément abandonnés), il y a beaucoup de mendicité ou de gens qui sont visiblement en détresse économique – et je parle bien du centre-ville et pas des favelas, où nous n’avons pas mis les pieds! c’est d’autant plus frappant qu’encore une fois, nous étions dans le pays le plus riche d’Amérique du Sud (nous n’avions pas eu ce ressenti auparavant) et qu’en quelques rues, on passe de quartiers très chics et aisés à des zones vraiment démunies.

• La ville de Rio semble très cosmopolite et métissée •

Nous n’avons pas vu beaucoup d’asiatiques, mais on y trouve toutes les nuances allant du blanc très pâle au noir très foncé, et ça c’est chouette 🙂

• Rio •

je ne sais pas si on peut dire que nous n’avons pas aimé, mais nous avons été clairement déçus. Il y a un contraste saisissant entre quelques spots prisés et aisés, et le reste de la ville, qui nous a paru très pauvre et laissée à l’abandon un peu partout. Beaucoup d’immeubles décrépis, pas entretenus, les chaussées sales, nous n’avions pas l’impression d’être dans la capitale du pays le plus riche du continent sud-américain.

Toujours à Rio, vraie déception sur le Corcovado, qui fait partie des nouvelles merveilles du monde – on cherche encore pourquoi. La vue est splendide, mais la statue en elle-même n’a rien d’époustouflant… Malgré les plusieurs points positifs, c’est vraiment cette impression de déception que nous aura laissé Rio (et le Brésil, faute d’avoir vu autre chose).

(Calculé selon le taux de change en vigueur actuellement, pour 9 jours de voyage. Au départ, nous pensions rester 10 jours.

Notre budget prévisionnel tablait sur un coût de la vie égal à 45 euros par jour et par personne. Nous étions donc partis sur 45 euros x 11 jours = 990€ pour deux. Comme nous sommes restés moins longtemps que prévu, le budget théorique pour 10 jours est passé à 900€ pour deux.

Nous avons finalement atteint un budget total de 861,8€ pour deux, soit 430,9€ par personne (sans compter le billet d’avion Rio – La Paz, que nous prenons en compte dans notre budget à part sur les transports inter pays et pas dans notre budget quotidien).

La vie au Brésil est abordable, même si le pays reste le plus riche d »Amérique du Sud, nous nous attendions à pire en terme de niveau de vie. Par contre, les sites touristiques principaux (Corcovado et Pain de Sucre à Rio, Chutes d’Iguazu) sont très chers, et plombent le budget de backpackers comme nous. Notre budget nourriture est plus élevé qu’ailleurs en raison de deux restaurants hors budget que nous nous sommes accordés (les fameux sushis et poke bowls).

image9 bis

Vous connaissez ce pays? Il vous fait envie?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *