L’héritière du feu (Throne of Glass, tome 3) – Sarah J. Maas

Synopsis: 

Keleana a finalement découvert qui elle était vraiment : une Fae, héritière de pouvoirs qu’elle peine à contrôler. Loin de l’homme qu’elle aime, l’assassineuse doit partir à nouveau en mission. Mais Keleana refuse d’être à nouveau la marionnette du roi. Alors qu’elle cherche un moyen de se soustraire à ses griffes, elle est approchée par le très mystérieux Rowan, Fae comme elle, lui aussi chargé d’une mission : amener Keleana auprès de sa reine, la redoutable Maeve, à n’importe quel prix. Keleana sait que les intentions de Maeve sont troubles. Mais à la Cour de la reine, elle pourra apprendre à maîtriser ses pouvoirs.

image9 bis

Mon avis: 

Troisième tome de la série Throne of glass – et dernier tome traduit en VF -, l’héritière du feu nous replonge dans le monde de Keleana, avec une nouveauté: contrairement aux deux premiers opus, cette fois, nous suivons 3 lignes narratrices différentes au fil des chapitres.

Il y a bien sûr Keleana, envoyée au loin par Chaol qui tentait de la protéger; loin du roi d’Adarlan, elle va être approchée par un Fae, Rowan, qui va lui apprendre à maîtriser ses pouvoirs pour qu’elle puisse ensuite rencontrer sa tante Maeve, à la tête d’une cour de Fae. Nous suivons aussi la cour d’Adarlan via les personnages de Dorian et de Chaol, mais aussi d’Aedion, un cousin de Keleana/Aelin. La dernière storyline est un peu plus nébuleuse, puisqu’elle nous plonge au coeur des intrigues entre les différents clans de sorcières (brièvement présentés dans le tome 2 via le personnage de Baba Jambes Jaunes). J’ai eu un peu plus de mal à m’intéresser à cette partie, d’une part parce qu’elle sort un peu de nulle part, mais aussi parce que pour le moment, sa finalité par rapport au reste de la série n’est pas des plus claires. 

Cette série est véritablement excellente et n’a rien à envier aux sagas adultes. Elle est de plus en plus mature au fil des tomes, son univers de plus en plus riche, l’intrigue se densifie (notamment au niveau mythologie / magie) et on sent que l’auteure met en place les pièces qui vont lui servir dans les tomes suivants. J’ai toutefois un peu moins aimé ce tome 3 que le 2, parce que les parties sur Manon (sorcière) ne m’ont pas particulièrement parlé, et puis parce que j’aimais bien le couple Keleana / Chaol et que pour le moment, ce n’est pas en très bonne voie entre eux ^^ d’autant que je suis loin d’être fan de Rowan pour le moment. L’ensemble reste néanmoins très bon et je ne comprends vraiment pas pourquoi la suite n’a pas été traduite. Tant pis, heureusement je lis en VO et je vais donc m’attaquer aux quatre tomes suivants en anglais 🙂

En résumé:

2 réflexions au sujet de « L’héritière du feu (Throne of Glass, tome 3) – Sarah J. Maas »

  1. C’était une de mes sagas chouchoutes ! J’avais lu le premier en français et la suite en VO. J’ai eu un mal fou à lire ce tome-ci, je l’ai d’ailleurs mis en pause pendant 6 mois tellement j’avais du mal avec l’anglais. Pourtant j’ai aimé. Mais je n’ai jamais lu la suite et je ne le ferais pas ^^ Je suis contente de voir que tu aimes toujours autant !

    • ah, mais c’est dommage de ne pas lire la suite si tu aimais tant cette saga!
      moi c’est sur le 4 que je passe un temps fou en ce moment (le premier que je lis en VO…). J’adore mais j’ai toujours du mal à switcher de langue en cours de route…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *