La fille de l’assassin (L’assassin royal, tome 15) – Robin Hobb

Synopsis: 

Fitz doit apprendre à vivre avec sa fille, Abeille, après la mort de sa femme, Molly. Etrangement précoce et intelligente, l’enfant poursuit une existence à demi sauvage dans le domaine de Flétribois. Livrée à elle-même, elle découvre les passages secrets que dissimulent les murs de la maison, se lie d’amitié avec un chat et découvre le passé de son père…

image9 bis

Mon avis: 

Cette suite directe du Fou et L’Assassin (les deux tomes n’en font qu’un en VO) reste d’excellente facture.

Nous retrouvons Fitz et sa fille Abeille, qui vont accueillir chez eux deux nouveaux venus envoyés par Umbre pour être protégés, en raison de leur statut de bâtards Loinvoyant: Evite, une jeune fille passablement vaniteuse et insupportable, et FitzVigilant (Lant), ancien apprenti assassin pas très doué d’Umbre. La maisonnée fait face au quotidien généré par l’accueil de ces deux nouveaux personnages, et le tome reste assez lent en terme de rythme: on apprend à connaître toutes ces nouvelles têtes. Je reste aussi circonspecte que Fitz sur Lant, que je n’apprécie pas beaucoup plus qu’Evite. Mais malgré mon peu d’affection pour eux, mon intérêt pour le roman et la saga ne s’essouffle absolument pas, le récit reste très prenant et j’aime de plus en plus Abeille. Son côté un peu décalé me plait beaucoup, j’aime l’imaginer passer son temps dans les passages secrets de la propriété.

La fin du roman nous propose une sortie générale au marché durant laquelle tout va basculer, et lancer véritablement l’igue et les enjeux de ce troisième cycle. J’avoue que je suis très intriguée – on sent que cette fois, beaucoup de choses vont tourner autour du Fou, de son passé et de sa nature, et j’ai envie de dire qu’il était temps – c’est probablement le personnage le plus complexe et le plus fascinant de la série, et il mérite d’être développé d’avantage et d’être au centre des enjeux!

Le roman se termine sur un cliffhanger qui rend pratiquement impossible de partir sur une autre lecture. Heureusement, tous les tomes sont sortis et je n’ai eu qu’à enchaîner sur le suivant 🙂

En résumé:

2 réflexions au sujet de « La fille de l’assassin (L’assassin royal, tome 15) – Robin Hobb »

  1. Dire que j’ai lu le dernier tome, Le destin de l’assassin, en mars 2018… Et que je ne l’ai toujours pas chroniqué ^^…. Mais en mettant le point final à la chronique c’est là que je vais vraiment réaliser que c’est la fin :O ! Et nooooon, je ne veux paaaaaas 🙁 !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *