Ecoute-nous – Liz Coley

Synopsis: 

En camp de vacances, Angie, 13 ans, disparaît… Elle revient chez elle, persuadée de s’être seulement égarée quelques heures. En réalité, trois ans se sont écoulés. Trois ans sans le moindre souvenir, si ce n’est de profondes cicatrices aux chevilles et aux poignets, et une étrange bague à l’annulaire. Tout laisse à penser qu’Angie a vécu l’enfer… Mais que s’est-il réellement passé ? Et pourquoi a-t-elle tout oublié ?

image9 bis

Mon avis: 

Je suis souvent fascinée par les histoires de séquestrations / d’enlèvement, c’est donc assez naturellement que je me suis penchée sur le cas d’Ecoute-nous (initialement paru en France sous le titre « Angie, 13 ans, disparue »). Et j’ai passé un bon moment, même si ce n’est pas un coup de coeur. 

Ecoute-nous, c’est l’histoire d’Angle, qui réapparaît chez elle un beau matin après avoir disparu pendant 3 ans. Le souci, c’est qu’elle a l’impression d’être partie la veille… les problématiques sont multiples: comment reprendre le cours de sa vie après une disparition (cours, amis, parents)? comment les proches ont-ils réagit à cette disparition, et comment vont-ils réagir à la réapparition? et surtout, où était Angie? que lui est-il arrivé? avec qui a-t-elle vécu durant 3 ans? 

Ca, ce sont les problématiques « de base » qui nous viennent en tête quand on lit le pitch du livre. Et Liz Coley se penche sur ses questions… mais n’en fait pas le sujet principal du livre. Le sujet principal, c’est autre chose ici, à savoir, les personnalités multiples d’Angie: en effet, si l’adolescente ne se souvient de rien, c’est que sa personnalité s’est divisée en plusieurs branches, qui lui ont permis de supporter ces trois années loin de chez elle, et c’est en apprenant à les connaître qu’elle sera en mesure de comprendre ce qui lui est arrivé – et de mettre le passé derrière elle.

C’est à la fois la force et la faiblesse du livre: il part dans une direction à laquelle on ne s’attend pas, et ça, c’est plutôt une bonne chose car c’est toujours mieux d’être surpris par un auteur. Le souci, c’est que du coup, cette histoire de personnalités multiples prend tellement de place dans l’intrigue qu’elle en occulte certaines questions de départ qui sont un peu survolées – et qui, du coup, nous éloignent du thriller. On est vraiment clairement dans de la reconstruction psychologique plutôt que dans un thriller sombre.

Ca n’empêche pas que le roman est prenant, bien construit, qu’on le lit avec avidité en attendant d’avoir le fin mot de l’histoire, et c’est donc bien une lecture efficace qui fait le job. J’aurais juste aimé d’avantage de détails sur certains points. Peut-être à conseiller à ceux qui voudraient se lancer dans les polars sans oser sauter le pas: le côté polar est light 🙂

En résumé: 

2 réflexions au sujet de « Ecoute-nous – Liz Coley »

  1. Je garde un très bon souvenir de ce roman lu l’annéee dernière.
    J’ai été surprise par ces personnalités que je n’avaient pas vu venir.
    Moi on plus ce n’était pas un coup de cœur mais une lecture agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *