Une vie – Simone Veil

Synopsis: 

Simone Veil accepte de se raconter à la première personne. Personnage au destin exceptionnel, elle est la femme politique dont la légitimité est la moins contestée en France et à l’étranger ; son autobiographie est attendue depuis longtemps. Elle s’y montre telle qu’elle est : libre, véhémente, sereine.

image9 bis

Mon avis: 

Le destin de Simone Veil me fascine depuis longtemps. J’avais chargé le livre sur ma kobo au moment de son décès et je me suis enfin penchée dessus 🙂  Comme d’habitude dans les témoignages et autobiographies, je ne vais pas vraiment noter l’ouvrage car j’ai trop l’impression de « juger » les gens en faisant ça.

Simone Veil nous livre vraiment une autobiographie complète dans cet ouvrage – de son enfance jusqu’à l’époque de sa rédaction, en 2007. Bien entendu, la partie la plus forte du texte est concentrée dans le premier tiers: l’occupation allemande pendant la guerre, et sa déportation avec sa famille. Je savais qu’elle avait survécu à Auschwitz mais je ne connaissais pas les détails de ce qu’elle avait vécu, et c’est très fort, comme dans tous les témoignages sur les camps.

Le reste du texte nous plonge dans sa vie politique des décennies suivantes, après un rapide passage sur le développement de sa vie de famille. On sent que l’auteure n’a pas souhaité en faire un ouvrage centré sur sa vie privée, mais vraiment d’avantage sur ses réalisations politiques et ses passages successifs dans les différents gouvernements de la 5ème République. Le passage que j’attendais, c’était sur celui sur la loi sur l’autorisation de l’iVG, et elle prend effectivement de la place, mais Simone Veil a aussi passé une grosse partie du texte à nous parler de l’Europe. Je dois avouer que ses longs chapitres politiques m’ont moins parlé, mais ils restent importants pour comprendre le personnage et l’impact qu’elle a pu avoir en France. On sent toute la force de son caractère et de ses convictions, largement influencés par ce qu’elle a vécu plus jeune. Je ne suis pas forcément d’accord avec toutes les sympathies qu’elle époque pour tel ou tel homme politique, mais ça n’enlève rien à son crédit à elle. Une grande dame, incontestablement.

4 réflexions au sujet de « Une vie – Simone Veil »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *