Mon amie Adèle – Sarah Pinborough

Synopsis: 

David, séduisant psychiatre forme un couple parfait avec Adèle, qui ne vit que pour lui. Louise est divorcée et vit seule avec son fils. Un soir, poussée par une amie qui la trouve trop coincée, Louise entre dans un bar, s’enivre et embrasse un inconnu… Puis découvre que c’est son nouveau patron, David. Elle se fait aussi une nouvelle amie, la secrète Adèle. Louise ignore qu’en faisant partie d’un triangle amoureux elle tombe dans un piège machiavélique…

image9 bis

Mon avis: 

C’est une copine qui m’a parlé de ce livre un jour où nous sommes passées devant en librairie; elle l’avait lu et me l’a résumé, mais sans grand enthousiasme. Il a pourtant piqué ma curiosité, d’autant que j’avais vraiment bien aimé les réécritures de contes de l’auteure (Poison, Charme et Beauté). J’étais curieuse de la découvrir dans un autre registre.

Au final, si ce n’est pas un coup de coeur, j’ai quand même pas mal apprécié ma lecture. La plume de Sarah Pinborough m’a paru plus mesurée que dans ses Contes, plus dans la retenue, ce qui colle très bien avec le genre du thriller psychologique de Mon amie Adèle.

L’histoire part sur une base assez simple: un mari (David) qui trompe sa femme (Adèle) avec sa secrétaire (Louise). Louise devient en même temps amie avec Adèle, qui, on le comprend vite, la manipule.. mais dans quel but?

Là où c’est un peu innovant (et il vaut mieux le savoir avant de démarrer, sinon ça peut déstabiliser), c’est l’arrivée d’un côté surnaturel dans le récit à la fin (qui n’est pas le sujet du livre du tout, mais il faut avoir en tête que tout n’est pas rationnel dans cette histoire).

L’auteure complexifie aussi son histoire d’apparence banale en alternant les points de vue des deux femmes (je ne sais pas pourquoi nous n’avons pas celui de David par contre), et surtout en insérant des chapitres « flash back » du passé d’Adèle. Le titre nous prévient déjà: le vrai personnage principal, dans cette histoire, c’est elle. Tout tourne autour d’elle, de ce qu’elle complote avec Louise et de son passé qu’on devine trouble.

J’ai trouvé l’ensemble prenant et justement dosé. Je n’étais pas hyper captivée par les flash backs, mais l’auteure nous piège en leur donnant tout leur sens à la fin. Et justement, cette fin: j’en avais anticipé une partie.. mais clairement pas tout ^^’ Sarah Pinborough nous a concocté un twist final qui m’a retourné le cerveau! Je regrette peut-être justement la tournure un peu fantastique que ça prend, j’aurais aussi apprécié que tout reste cartésien et réaliste, mais pourquoi pas cela dit.

Plutôt une bonne surprise, même si ce n’est pas le polar de l’année 🙂

En résumé: 

2 réflexions au sujet de « Mon amie Adèle – Sarah Pinborough »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *