Mille petits riens – Jodi Picoult

Synopsis: 

Ruth Jefferson est sage-femme depuis plus de vingt ans. C’est une employée modèle. Une collègue accommodante. C’est aussi la seule afro-américaine de son service. Le jour où un couple de suprémacistes blancs demande à ce qu’on lui interdise tout contact avec leur bébé, Ruth est choquée de voir sa hiérarchie accéder à leur requête. Quand le nourrisson décède quelques jours plus tard, c’est elle qui est pointée du doigt. Accusée de meurtre, Ruth va devoir répondre de ses actes devant la justice. Mais sa couleur de peau ne la condamne-t-elle pas d’avance ?

image9 bis

Mon avis: 

Je peux compter mes coups de coeur d’une année sur les doigts d’une main – et ce livre fera indéniablement partie de cette courte liste en 2018 🙂 

Mille Petits Riens, c’est l’histoire de Ruth, la quarantaine, veuve d’un militaire et qui élève seule son fils de 17 ans, Edison. Ruth est sage-femme, et elle est noire. Un jour, un couple de suprémacistes blancs arrive à la maternité, et demande à ce qu’elle ne travaille pas sur leur dossier. Malheureusement, leur bébé meurt prématurément, et ils attaquent Ruth en justice…

Le thème du racisme est casse-gueule de base, et il est très souvent traité d’un point de vue historique (l’esclavage notamment). Le tour de force de Jodi Picoult, c’est d’avoir réussi à écrire une histoire contemporaine sur le sujet, et de s’en tirer brillamment.

Les points de vue s’alternent dans ce récit à trois voix: il y a Ruth bien sûr, mais l’auteure a aussi donné la parole au père du bébé (le suprémaciste blanc) et à l’avocate de Ruth, Kennedy. Les passages du père sont juste ahurissants. On a beau avoir conscience que le racisme existe encore aujourd’hui, c’est difficile d’imaginer qu’il puisse rester des gens comme lui, aveuglés par la haine (parce qu’il n’en a pas qu’après les noirs, mais aussi contre les asiatiques, les homosexuels, les juifs… bref!). Kennedy met en lumière une forme de racisme invisible beaucoup plus discret, qui ne se montre que par le biais de remarques d’apparence anodines.. et pourtant. Son évolution au fil du récit correspond à celle qu’espère voir l’auteure dans la société de façon générale.

La plume de l’auteure est parfaite et s’accorde à merveille avec son sujet. C’est plein d’émotions (contradictoires parfois), prenant, poignant, puissant, hyper efficace, ça fait réfléchir, bref, c’est un roman magistral que je conseille à tout le monde! 

En résumé: 

Une réflexion au sujet de « Mille petits riens – Jodi Picoult »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *