Am Stram Gram (Helen Grace, tome 1) – M. J. Arlidge

Synopsis: 

Deux jeunes gens sont enlevés et séquestrés au fond d’une piscine vide dont il est impossible de s’échapper. À côté d’eux, un pistolet chargé d’une unique balle et un téléphone portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un terrible message : « Vous devez tuer pour vivre. » Les jours passent, la faim et la soif s’intensifient, l’angoisse monte. Jusqu’à l’issue fatale. Les enlèvements se répètent. Ce sont les crimes les plus pervers auxquels le commandant Helen Grace ait été confrontée. Si elle n’avait pas parlé avec les survivants traumatisés, elle ne pourrait pas y croire. Helen connaît les côtés sombres de la nature humaine, y compris la sienne ; pourtant, cette affaire et ces victimes apparemment sans lien entre elles la laissent perplexe. Rien ne sera plus terrifiant que la vérité.

image9 bis

Mon avis: 

Am Stram Gram est mon premier polar depuis plusieurs mois et c’est plutôt une bonne pioche 🙂 en fait, j’avais repéré un livre de l’auteur dans le Relay d’une gare lors d’un déplacement pro, et après recherche, il s’est avéré que c’était un tome 3 d’une nouvelle série policière… j’ai donc acheté le premier: Am Stram Gram!

L’auteur nous plonge dans une enquête très noire. Le point de départ, c’est un couple de jeunes qui se retrouve au fond du bassin d’une piscine vidée de son eau, abandonnée, sans possibilité d’en sortir, sans eau ni nourriture, et avec un flingue: le premier qui tuera l’autre aura la vie sauve… Et ce couple n’est que le premier d’une série de paires similaires, soumises à un chantage macabre. Dans l’idée, ça m’a un peu fait penser au film Saw. Derrière, bien entendu, on va suivre les enquêteurs qui cherchent à attraper le responsable. Certains chapitres (très peu) sont à la première personne, en particulier le premier (c’est très immersif), mais également d’autres plus loin dans le récit qui, on le comprend, sont des flash-backs, l’histoire de la jeunesse de l’assassin. Le reste alterne entre la présentation des victimes, la vie personnelle des flics et bien sûr le suivi de l’investigation policière.

Le pitch m’a vraiment attirée, j’aime les histoires sombres qui explorent les failles de l’être humain. Il y a une grosse composante psychologique dans ce récit, qui ne peut qu’interpeller le lecteur – comment réagirions-nous si nous étions plongés dans une situation comme celle-là?. Un certain désespoir se dégage du récit – en dehors de l’intrigue en elle-même, la description que l’auteur fait de la ville (Southampton, sur la côte Sud de l’Angleterre) est très pessimiste, elle paraît en plein déclin économique / social et ça ajoute vraiment à l’ambiance pesante (et réussie) du texte.

Les personnages sont assez nombreux au fil du récit (les victimes, les flics et les internevants dans l’enquête). L’auteur a beaucoup intégré la vie personnelle des enquêteurs à son texte (notamment Helen et Mark, son second) et ça par contre, ça ne m’a pas totalement convaincue – j’ai trouvé que ça n’apportait pas grand chose et que ça empiétait trop sur l’intrigue principale. Après, comme c’est une série qui va continuer autour d’Helen, il fallait bien planter les personnages, mais malgré tout, ça reste un point plutôt négatif pour moi. En fait, de façon générale, je trouve qu‘il y a un côté un peu brouillon qui se dégage du texte: quelques chapitres qui dénotent en étant rédigés à la première personne alors que tout le livre est rédigé à la troisième, beaucoup de points de vue (les victimes, Helen, Mark, Jake, Charlie, l’assassin…), ça s’éparpille un peu. C’est mon principal reproche au texte car le récit en lui-même est clairement addictif et on a du mal à lâcher le livre.

La fin est très (trop) rapide, c’est un peu dommage également. Je l’ai trouvée bien pensée – mais pourquoi Helen n’a-t-elle pas compris plus tôt? ça ne m’a pas paru hyper crédible. Enfin, globalement, Am Stram Gram reste un bon thriller qui fait son job – il n’est pas exempt de défauts mais reste vraiment sympa pour les amateurs du genre et je pense lire les tomes suivants 🙂

En résumé: 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *