The towering sky (The thousandth floor, tome 3) – Katharine McGee

Synopsis: 

Its New York City, 2118. In Manhattan’s glamorous thousand-story supertower, millions of people are living scandalous lives. Leda, Watt, Rylin, Avery and Calliope are all struggling to hide the biggest secrets of all, secrets that could destroy everything, and send their perfect worlds toppling over the edge. Because Every Rise Has a Fall.

image9 bis

Mon avis: 

Troisième et dernier tome de la saga The thousandth floor (Inaccessibles en français), j’ai à nouveau passé vraiment un bon moment avec ce livre. Pourtant, c’est du YA et en général, ce n’est pas ma came. Je ne sais pas pourquoi cette saga-là trouve grâce à mes yeux, mais vraiment, sans trouver ça extraordinaire, je trouve l’ensemble vraiment addictif et prenant.

Nous sommes plusieurs mois après les évènements du tome 2. Leda, qui continue de culpabiliser suite au décès d’Eris, tente de se racheter une conduite et s’est éloignée de Watt, qui, pense-t-elle, déclenche le pire chez elle. Avery retourne à New York après être partie en Angleterre suite au départ d’Atlas, et tente de l’oublier dans les bras de Max, un étudiant allemand. Calliope continue de voir Brice, le frère de Cord, tandis que sa mère se marie avec un riche New Yorkais. Quant à Cord, justement, il aimerait bien réussir à ressortir avec Rylin, qui est repartie avec Hiral, sorti de prison…

Le fil rouge de la série, ce sont les secrets que partagent les personnages: Avery amoureuse de son frère adoptif, Leda qui a tué Eris involontairement, Watt qui a un ordinateur quantique illégal implanté dans son cerveau… la plupart des protagonistes ont beaucoup à perdre et sont chacun garants des secrets des autres. Dans ce tome, en dehors du quotidien, l’enjeu, c’est de savoir si la police va parvenir à comprendre la mort de Mariel.

Dans la droite lignée des premiers tomes, The towering sky n’est ni moins bon, ni meilleur. C’est rare que mon appréciation soit la même pour tous les tomes d’une même saga, mais c’est le cas ici ^^. Leda s’est beaucoup assagie et elle est plus agréable à suivre. L’ensemble a un côté très feuilleton / addictif et ça ne m’aurait vraiment pas gênée que l’histoire se prolonge dans d’autres tomes 🙂

En résumé: 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *