Coup de gueule contre France Loisirs

J’ai très longtemps entendu parler vaguement de France loisirs, sans savoir vraiment de quoi il s’agissait et sans m’y intéresser. Et puis tout a basculé, et je voulais simplement vous faire part de mon expérience avec eux, car sur le coup, ça m’a vraiment énervée.

En août dernier, j’ai fait une commande assez importante de vêtements sur le site de La Redoute. A la fin de ma commande, vu le montant, j’avais un message qui me prévenait d’un « cadeau » en prime: je pouvais choisir entre payer 1€ pour une perche à selfie, ou bien 1€ pour 3 livres France Loisirs. Le choix a été vite vu: 3 livres pour 1€, je n’allais pas me priver! (ça m’apprendra).

J’insiste bien à ce moment sur le fait qu’il s’agissait d’un ‘cadeau’ proposé par La Redoute pour me remercier d’avoir réalisé une grosse commande, j’en ai déduit qu’ils étaient partenaires avec France Loisirs et je n’ai pas cherché plus loin. Pour moi, c’était un geste commercial, chose somme toute assez fréquente!

Une fois sur le site de France Loisirs, je me suis vite aperçue que je ne pouvais choisir les trois livres en question que parmi une sélection hyper limitée. J’ai eu du mal à trouver trois livres, mais comme c’était seulement pour 1€, je n’ai pas fait la fine bouche. Bien sûr, pour pouvoir passer la commande, il faut se créer un compte sur le site (c’est logique, c’est comme ça sur tous les sites maintenant, si on a pas de compte, il faut en créer un pour commander, ça ne m’a pas inquiétée outre mesure.) Il fallait bien que je saisisse mes coordonnées à un moment donné pour recevoir les livres commandés! Donc je crée mon compte et je commande les livres, qui sont arrivés quelques jours plus tard.

Jusque là, tout va bien.

A ce moment-là, en août, j’étais entre deux apparts: j’avais quitté Paris pour revenir à Lille, mais mon copain était toujours dans notre appart de Paris jusque fin septembre et j’attendais donc qu’il arrive à Lille pour prendre un nouvel appart. En attendant, j’étais chez ma mère. Les livres, en août, je les ai donc fait livrer chez ma mère. En octobre, j’ai emménagé dans un nouvel appart. Et fin décembre, ma mère m’informe qu’elle a reçu un paquet pour moi, de la part de France Loisirs. Moi, interloquée, je ne comprends pas: je n’ai pas fait de commande chez eux depuis août, c’était exceptionnel, et je n’avais pas du tout l’intention d’en faire d’autre. Du coup, je lui ai dit qu’elle pouvait ouvrir le paquet pour voir ce que c’était. Et c’était un livre… mais que je ne connaissais pas et que je n’avais pas du tout commandé!

Avec le livre, il y avait un courrier qui expliquait que comme je n’avais pas fait ma sélection trimestrielle, ils m’avaient envoyé un livre de leur choix, et que je devais le régler ou l’échanger. EUH WHAT? Là, assez énervée qu’on m’impose de payer un livre que je n’ai jamais réclamé, je me rends à la boutique France loisirs de Lille, en expliquant mon cas (avec la commande du mois d’août qui correspondait pou moi à un geste commercial de La redoute, que j’imaginais partenaire avec eux). Je demande qu’ils reprennent le livre (qui ne m’intéressait pas du tout au demeurant), et les vendeuses, qui voyaient que les autres clients commençaient à tendre l’oreille pour écouter mes plaintes, ont fait bloc contre moi, en disant que c’était de ma faute, que forcément, si j’avais fait une commande en août pour un euro, il ne fallait quand même pas s’attendre à ce que ça soit sans contrepartie et que j’avais été bien bête de penser à un simple geste commercial, et que je m’étais forcément abonnée à leur système au moment de passer ma commande. 

Attendez, on rembobine. 

Déjà bonjour l’amabilité des vendeuses, je n’avais jamais vu ça de ma vie, je suis ressortie outrée de la boutique, mais passons. C’est surtout le contenu de leur discours qui m’a fait halluciner. Donc visiblement, qu’ils soient partenaires avec La Redoute et que j’aie droit à un geste commercial suite à une commande conséquente, c’était totalement utopiste, et j’ai été bien conne d’y croire. Pardon, mais je pensais que les cadeaux et les gestes commerciaux, ça existe un peu partout, donc pourquoi pas dans ce cas? Ma naïveté visiblement confondante me perdra, j’avoue, j’y ai cru.

Et puis c’est de ma faute puisque si je reçois un livre (dont l’achat m’a été imposé), c’est forcément que j’ai souscrit à un abonnement chez eux. Là je débloque: tout ce que j’ai fait, c’est créer un compte pour qu’ils aient mes coordonnées et qu’ils puissent m’envoyer les livres du mois d’août, point barre. A aucun moment je n’ai souvenir d’avoir souscrit à un quelconque abonnement, je m’en serais bien gardée. D’autant que je n’ai rien signé, je n’ai pas donné de coordonnées bancaires, je n’ai pas donné mon accord pour un engagement de durée, bref, je ne vois pas à quel moment j’aurais pu faire ce qu’elles me disent que j’ai forcément fait. Quand je leur dit que non, je m’entends dire que c’est que je suis vraiment bigleuse (bon, elles ne l’ont pas formulé comme ça mais c’était ça que ça voulait dire) car au moment où j’ai validé ma commande d’août, il y a forcément eu à un moment donné un truc sur lequel cette histoire d’abonnement apparaissait clairement, et que j’ai forcément validé. Vu comme je suis maniaque pour fuir tous ces trucs là, j’ai beaucoup de mal à y croire, mais admettons que j’ai fait cette erreur, je pense que ça devait être écrit en tout petit et que je n’ai pas fait attention, malgré ma vigilance.

Au final, elles ont quand même récupéré le livre que j’ai refusé de payer ou d’échanger, mais elles m’ont dit qu’il fallait quand même que j’envoie un courrier à France Loisirs pour résilier mon abonnement – abonnement qui a visiblement été réalisé « à l’insu de mon plein gré »! Super. Perte de temps garantie.

Je fais donc des recherches sur internet pour regarder comment fonctionne les résiliations France Loisirs, et là, je bloque: je découvre en même temps le système de l’abonnement auquel j’ai soi-disant souscrit, et apparemment, c’est un abonnement avec engagement de 2 ans. Sauf qu’à ce moment-là, ça ne faisait que 4 mois que j’étais « abonnée » (contre mon gré donc…). Donc d’après tous les sites que j’ai parcourus sur internet, pas moyen de résilier avant août 2019! Et l’abonnement en question, ça consiste à faire à minima un achat trimestriel parmi leur sélection, et si on ne réalise pas l’achat dans les temps, ils envoient un livre qu’ils choisissent eux-même et qu’on doit régler. C’est ce qu’ils avaient fait en m’envoyant un livre, puisque je n’avais pas fait mon choix trimestriel.. puisque je ne savais même pas que j’étais abonnée! 

Là je me dis que je suis coincée et que je n’ai plus qu’à prendre mon mal en patience avant de pouvoir vraiment résilier. Je suis une vraie dingue de livres et avoir un abonnement pour des livres, ça ne devrait pas être si compliqué à gérer pour moi, surtout si on ne m’impose l’achat que d’un livre par trimestre. Du coup, je suis allée sur leur site, j’ai fait mon achat du nouveau trimestre – en pleurant quand même, car

  1. Soit disant leurs prix sont bas et plus intéressants qu’ailleurs alors que c’est totalement faux, non seulement ils sont soit au même prix qu’ailleurs soit plus chers, mais ils sont aussi essentiellement en grand format (donc plus chers), ils ont très peu de poches…,
  2.  Leur sélection est terriblement restreinte, je ne trouve véritablement rien qui m’intéresse… par défaut, je me suis rabattue sur deux petits livres de recettes…

Et je fais ma commande du livre du nouveau trimestre. Nous sommes le 13 janvier.

Deux semaines plus tard, je n’ai toujours pas reçu ces nouveaux livres, je commence à m’impatienter. Sur mon profil France Loisirs,  il est noté que j’ai toujours jusqu’au 31 janvier pour effectuer ma commande de la saison, alors qu’elle est déjà faite. Je finis par leur faire un mail en réexpliquant toute la situation, y compris l’abonnement souscrit clairement par erreur (je cherche encore à quel moment je me suis abonnée, mais passons) et en demandant quand même (on ne sait jamais) si je peux résilier, et si je ne peux pas, que ma commande du 13 janvier soit considérée comme commande de la saison.

Ils m’ont répondu vite (je ne peux pas leur retirer ça). Morceaux choisis:

  1. « Votre adhésion à France Loisirs a démarré le 27 août 2017 et je vous remercie de la confiance que vous nous témoignez. » (eh bien je pense qu’on ne s’est pas compris: je ne vous témoigne aucune confiance, puisque j’ai légèrement l’impression d’être victime de vente forcée et d’abonnement frauduleux, et j’ai bien précisé dans mon mail que je voulais résilier l’abonnement donc pour la confiance on repassera),
  2. « Après avoir acheté 8 produits, à ce jour vous en avez acquis 1, vous pouvez interrompre votre contrat, à tout moment » > ça contredit tout ce que j’ai pu voir sur internet, y compris sur le site de France loisirs, mais très bien, je note que je peux résilier après avoir acheté 8 livres! Quant au nombre de produits: j’en avais commandé 3 en août et deux en janvier. Pour moi, ça fait 5, et pas 1. Même si les 3 que j’avais commandés en août ne comptent pas, la commande de janvier contient 2 livres… donc je ne comprends pas comment ils font leurs comptes! est-ce qu’une commande = un produit?!
  3. « Vous m’indiquez ne pas avoir reçu votre commande et après recherches, je vous confirme que votre colis est actuellement en cours de retour chez nous. Souhaitez-vous que je procède à sa réexpédition ? » > alors là on marche sur la tête. Comment ça, le colis « est en cours de retour chez nous »?! Je travaille de chez moi donc si on me dépose un colis, je suis là. Personne n’a jamais déposé le moindre colis, ni en sonnant à ma porte, ni dans la boite aux lettres, je n’ai jamais reçu le moindre mot m’indiquant le passage d’un livreur ou d’un facteur, donc là encore, mystère total…

Bon, jusque là, j’étais cordiale avec eux, mais après ça, je me suis vraiment énervée. Je leur ai fait un mail où on sent toute ma colère. Voilà l’essentiel du mail:

« Je le répète, je n’ai jamais voulu adhérer ni souscrire à un quelconque abonnement, simplement créer le compte que je pensais nécessaire pour l’envoi des livres reçus en cadeau suite à une grosse commande chez La Redoute.  Après avoir regardé vos tarifs, je suis loin de les trouver moins chers que dans d’autres librairies, et vous proposez très peu de formats poches, donc pour moi, ça a encore moins d’intérêt. Votre catalogue est très restreint et très peu de livres m’y intéressent.  Vous me notez « Après avoir acheté 8 produits, à ce jour vous en avez acquis 1, vous pouvez interrompre votre contrat, à tout moment, par courrier »: donc, en clair, pour avoir souscrit par erreur à un abonnement, je n’ai aucun droit de résiliation ou de rétractation sans vous acheter 8 produits? ça ne serait pas un peu de la vente forcée, votre système? (Je ne doute pas de l’intérêt quand on s’est abonné volontairement mais ce n’est pas mon cas). Au total, depuis août, je vous ai commandé 5 livres, répartis sur 2 commandes. Pourquoi me dites-vous que j’ai acquis un seul produit? pour moi, un produit = un livre…? « 

Et enfin, le 31 janvier, je reçois cette réponse: « Je prends note de votre demande et vous confirme que votre adhésion est annulée dès aujourd’hui ». 

En clair, il faut qu’on s’énerve pour obtenir une résiliation d’un abonnement auquel on a souscrit involontairement – je trouve ça juste dingue leur système!

Au delà de leur méthode de souscription aux abonnements (que je n’ai toujours pas souvenir d’avoir vu/lue, c’est fou), que je trouve à la limite de la malhonnêteté, je trouve leur système naze dans le sens où les livres restent très chers, qu’il n’y a presque pas de formats poches, et surtout que leur sélection est incroyablement restreinte et qu’il y a très peu de choix! Si on ne choisit pas de livre, ils nous en envoient un > ça aussi, je trouve ça très limite, pour moi ça s’apparente à de la vente forcée. Je ne vous parle même pas de la façon dont les vendeuses m’ont parlé dans la boutique, j’ai vraiment eu l’impression d’être prise pour la dernière des connes!

Bref, vous l’aurez compris, France Loisirs, pour moi, c’est à fuir à toutes jambes! 

20 réflexions au sujet de « Coup de gueule contre France Loisirs »

  1. C’est la spécialité de France Loisirs. Moi j’me suis faite avoir encore plus bêtement par un mec qui m’a abordé dans la rue quand j’étais au lycée en me disant que j’aurais un livre gratis par mois. Heureusement, comme j’étais mineure on a obtenu la résiliation !

  2. Pour ma part je suis abonnée, mais volontairement ^^ J’aime bien leurs sélections trimestrielles, j’y trouve toujours mon compte, mais je comprends carrément ton coup de gueule ! C’est ignoble comme facon de traiter les gens en boutique ! Et clairement flou leur histoire sur La Redoute… Je ne passe que par Internet pour ma part (le vendeur de la Boutique n’a pas apprécié parce que ca « ne rentre pas dans son Chiffre d’affaire » mais c’est pas mon problème ^^)

    • non mais sérieux, c’est fou de te faire une remarque comme ça! tu t’en fiches de ton chiffre d’affaire, effectivement ça te regarde pas! heureusement qu’en dehors de ça tu es contente lol

  3. Je te comprends tout à fait. Je n’aime pas ces façons de faire même si malheureusement c’est de plus en plus courant et que ça ne concerne pas qu’eux. J’ai vu beaucoup de personnes comme toi qui se sont fait harponnées. C’est inadmissible…
    Personnellement je m’y suis abonnée il y a longtemps de façon tout à fait volontaire et n’ai jamais eu aucun soucis. Je passe toujours par internet aussi n’ayant aucune boutique vers chez moi de toute manière.

    • ça fait quand même plaisir de savoir que certains sont contents de leurs services! j’imagine que c’est ça qui les maintient, car je vois énormément d’avis comme le mien sur le net! j’espère que tu vas continuer à n’avoir pas de soucis ^^

  4. C’est incroyable ! Et innommable…
    J’ai failli plusieurs fois m’abonner mais n’ai jamais osé franchir le pas. J’ai l’impression que pour 5 personnes contentes il y en 5 pour qui ça se passe mal !
    On dirait parfois une secte ^^

  5. Il font aussi du démarchage à domicile, j’ai failli me laisser avoir une fois le mec m’a tenu la jambe 30 minutes mais j’ai refusé net quand il m’a demandé mes coordonnées bancaires et annoncé que les achats étaient obligatoires (il a bien oublié de mentionner qu’en plus ce serait pour 2 ans!!!).
    Si jamais tu as encore des ennuis de ce genre avec des contrats foireux où autre je te conseille la technique dite « de l’avocat » c’est un ami qui m’a appris ça. Tu sors juste la phrase magique « je sais que je suis dans mes droits, puisque vous ne coopérez pas je vais contacter mon avocat, bonne journée ». T’as même pas besoin d’un avocat, ils vont faire carpette direct! Mon ami a eu un problème avec une compagnie aérienne, après la phrase magique ils lui ont remboursé le sextuple de son billet en s’excusant XD

  6. Et ben bravo ça donne pas envie… Mais clairement on voit de plus en plus de choses comme ça où les sociétés abusent de gens crédibles / naïfs. Et je me rends vite compte en général que si tu sors les menaces, que tu gueules ou autre ils font carpette…. Désolant.

    • mais oui, c’est navrant de devoir en arriver là! et le pire c’est que pour le coup je ne pense vraiment pas être quelqu’un de crédule, je suis hyper méfiante et regardante avec ces trucs là, je ne comprends toujours pas à quel endroit j’aurais loupé une histoire d’abonnement!

  7. Je connais le système mais je n’ai jamais eu envie d’en faire partie. Ils peuvent avoir des titres intéressants, mais vu le nombre d’avis mitigés que je vois…. Je partage totalement ton coup de gueule, c’est un scandale – et c’est dégueulasse – comme méthode !!

    • franchement je n’avais jamais eu envie avant.. et maintenant encore moins! surtout que depuis je me suis renseignée et que je vois énormément d’avis très négatifs, des démarches dingues pour résilier, bref, ce sera sans moi!

  8. Il y a des années, je m’étais fait avoir aussi dans un centre commercial où une vendeuse m’avait vendu une simple inscription pour profiter des tarifs préférentiels mais sans préciser qu’il s’agissait d’un abonnement avec obligation d’achat… Heureusement, j’ai pu résilier rapidement!

  9. Perso, je suis abonnée à France Loisirs depuis près de 20 ans et je trouve toujours des livres intéressants et à des prix intéressants (avec la fidélité, tu as droit à des tarifs préférentiels et pleins d’autres choses).
    Mais je comprends ton mécontentement surtout que les vendeuses n’ont même pas eu l’amabilité de t’écouter et de chercher à t’aider.
    Bref, pour en revenir à ta souscription, n’as-tu pas cocher les conditions générales de vente sans les lire ? Ça pourrait être l’explication car ça m’est presque arrivé.
    Après une commande sur un site Internet, comme toi, on « m’offrait » un bon d’achat sur un site quelconque style Zalando avec plein de vêtements et chaussures. Chouette ni une ni deux, je coche et j’y vais. Avant de valider ma commande, on me demande de cocher les fameuses CGV et là, heureusement que je lis, car même chose que toi, en les cochant, je m’engageais à acheter tous les deux mois un article sur leur site. Bien sûr, j’ai immédiatement annulé.
    Résultat : il ne faut pas croire aux « cadeaux » que l’on obtient à la fin d’une commande sur Internet. Ce n’est que de la pub pour attirer de nouveaux clients.

  10. Bravo à la Redoute de t’avoir mise dans une situation pareille.
    Je pense que je me fendrais d’un courrier à la Direction de la Redoute pour les remercier du cadeau et des emmerdes qui vont avec.

    C’est tout simplement scandaleux. Ce principe des cadeaux est à dénoncer parce qu’il n’y a plus rien de gratuit sans contre partie cachée.

    • oui… mais je trouve que France Loisirs est quand même bien plus coupable que La Redoute dans l’histoire ! et puis visiblement moi aussi… j’aurais dû mieux regarder… (déjà que je suis maniaque sur ces trucs là… ça va pas s’arranger!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *