Indécise (Thoughtless, tome 1) – S.C. Stephens

Synopsis: 

Depuis près de deux ans, Kiera vit une relation amoureuse paisible avec Denny, petit ami attentionné, tendre et dévoué. Une vie de couple parfaite s’annonce. Mais rien n’est jamais si simple en amour… Lorsque Denny obtient le job de ses rêves, Kiera le suit à l’autre bout du pays et poursuit ses études. Ils s’intallent alors en collocation avec Kellan, chanteur de rock et incorrigible tombeur. Kiera, serveuse dans le même bar que lui, est troublée par ses regards appuyés, au point que son gentil petit ami lui semble bien fade. Ce dernier, garçon studieux et courageux, ne manque pourtant pas de qualités. Quand Denny annonce qu’il doit partir deux mois pour son travail, c’est Kellan qui console Kiera. Une amitié qui aide la jeune femme à supporter la solitude. Mais en une nuit, tout va basculer et aucun des trois n’en sortira indemne. Les hésitations de Kiara que l’on suit tout au long du roman la porteront d’un homme à l’autre entre amour, amitié et passion.

image9 bis

Mon avis: 

Indécise était un livre qui était dans ma wish-list depuis des années – à peu près 4 ans je pense. Je me suis beaucoup calmée sur les romances depuis un moment car j’ai la sensation que c’est toujours la même chose et qu’une fois qu’on en a lu une ou deux, on les a toutes lues. Pourtant, de temps en temps, je me laisse encore tenter car malgré tout, j’aime ce genre en tant que lecture détente, donc j’essaie dans ce cas de sélectionner celles qui ont les meilleures notes sur Livraddict. Indécise faisait partie de ces livres potentiels bien notés – je n’étais pas encore arrivée au stade où je me disais « allez, je l’achète », mais je suis tombée dessus chez une amie et je suis donc rentrée chez moi après lui avoir emprunté :).

Au final, même si oui, Indécise reprend tous les codes du genre et ne se démarque en rien, c’est une lecture efficace qui plaira aux amateurs de romance. Pour le genre, je le trouve vraiment assez réussi par rapport à d’autres.

Le roman est assez long – c’est peut être le seul point qui tranche un peu avec ce qu’on peut lire habituellement car souvent les romans sont plutôt courts (ou, s’ils sont présentés comme des briques, comme les Beautiful de Christina Lauren, c’est la police qui est assez imposante et les marges un peu exagérées). Ici nous avons un texte de 630 pages en format poche et la police est de taille ‘normale’ – pas trop grosse, même à la limite du petit. L’avantage, c’est que du coup, en comparaison avec d’autres histoires d’amour au format plus court, la psychologie des personnages est un peu plus développée. Le désavantage, c’est qu’il y a des longueurs – je trouve qu’on est dans un schéma qui rappelle énormément After d’Anna Todd: une jeune étudiante, en couple depuis un moment, avec un copain très sympathique mais un peu fade, une relation un peu plan plan et rassurante, se retrouve confrontée à un désir viscéral pour un autre homme une fois qu’elle arrive dans un nouvel environnement – et se retrouve donc confrontée à un dilemne: rester avec le copain initial? démarrer une nouvelle histoire, avec les risques que ça implique?

A la différence d’After, où Tessa n’habitait ni avec le copain initial en question (Noah) et le nouveau (Hardin), ici, Kiera habite en colocation avec les deux – son petit ami Denny, et celui qui va faire chavirer son coeur, Kellan un ami de longue date de Kiera. Les situations sont donc bien plus tendues à mon sens, et bien plus risquées. Comme dans After, le principal reproche qu’on peut faire à Indécise (et d’ailleurs c’est tellement flagrant que le texte a reçu son titre en fonction), c’est d’indécision de Kiera et ses altermoiements qui n’en finissent pas. La solution parait évidente très rapidement, et même si on peut tout à fait comprendre qu’elle héste à rompre avec son petit ami de peur de lui faire du mal, au bout d’un moment, on a juste envie de la secouer car finalement, elle fait plus de mal que de bien à tout le monde, et pas qu’à Denny. C’est surtout la relation qu’elle continue d’entretenir avec Kellan alors même qu’elle n’envisage pas encore de quitter Denny qui m’a fait un peu halluciner – son comportement est vraiment égoïste et Kellan a bien du mérite et de la patience avec elle. Après, il n’est pas non plus tout blanc et son comportement à certains moments m’a paru très immature (de même que celui de Kiera finalement). Quant à Denny, c’est pareil: lui aussi, on a envie de le secouer, de lui ouvrir un peu les yeux, car on se demande parfois s’il fait juste l’autruche ou s’il est vraiment aveugle.

Au final, le fait que les trois personnages principaux, le fameux triangle amoureux, déclenchent ce type d’émotions chez le lecteur me fait dire que c’est plutôt réussi pour l’auteure. Elle déclenche quelque chose chez nous et malgré les défauts du texte, l’ensemble est vraiment addictif, exactement comme After, et je ne pouvais pas lâcher le bouquin, même si la finalité était plutôt évidente. Certes, ça ne révolutionne pas du tout le genre, mais une fois de temps en temps, ça fait du bien 🙂

En résumé: 

4 réflexions au sujet de « Indécise (Thoughtless, tome 1) – S.C. Stephens »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *