Deux jours en Gironde: Bordeaux et le Bassin d’Arcachon 📷

Mes premières visites à Bordeaux remontent à 2014, où je suis allée pour le boulot. Une fois, j’avais dû rallier l’aéroport depuis le centre ville sans prendre le taxi, et j’avais suivi un itinéraire que j’avais trouvé sur le site des transports de la ville – itinéraire qui n’a pas du tout fonctionné, puisque je me suis retrouvée à marcher pendant plus d’une heure sous un soleil de plomb, hyper chargée, sur une petite portion qui ne devait normalement pas prendre plus de 5mn à pied. Autant vous dire que j’en garde un souvenir cuisant (je m’étais d’ailleurs fait une énorme ampoule) et que je n’étais pas pressée d’y retourner, alors que tout le monde dit beaucoup de bien de cette ville. En plus, pour le peu de ville que j’avais pu voir, j’avais trouvé Bordeaux à la limite du délabré, pas joli, bref, vraiment une mauvaise impression.

Et puis cette année, pour l’anniversaire de Mr Totoro, je voulais lui offrir un week-end quelque part (après Lyon en 2016), je me suis dit qu’on pouvait essayer Bordeaux – je voulais me prouver que j’avais tort, et puis lui n’était jamais allé. Nous sommes donc partis à Bordeaux le week-end du 14 juillet – 24h là, et le lendemain à Arcachon. Nous avons énormément marché la première journée (j’avais branché Runtastic et je vous mets d’ailleurs le circuit si ça vous intéresse: 21km à pied!), et beaucoup pédalé la seconde (à peu près 30km à vélo). Et pendant les premiers temps de notre longue marche dans Bordeaux, je dois dire qu’on était très perplexes tous les deux: ça rejoignait totalement l’image que j’en avais gardée, un côté très délabré, limite abandonné dans certaines rues, vraiment, Mr Totoro me regardait un peu en mode « mais c’est quoi ce cadeau d’anniversaire » :’).

Et puis finalement, nous avons rejoins l’hypercentre, le quartier historique classé à l’UNESCO, et là, OK: c’était canon :). Mais c’est vrai qu’on a conservé cette image décalée que dès qu’on s’éloigne un peu du centre-centre, c’est beaucoup moins entretenu, et vraiment avec une atmosphère étrange. (Le fait d’y être allé un jour férié n’est peut-être pas anodin dans ce ressenti).

Je vous laisse donc avec quelques clichés pris pendant ce week-end en Gironde 🙂

On démarre avec l’Eglise Sainte-Croix, la Porte d’Aquitaine sur la Place de la Victoire, la fontaine Amédée-Larrieu (vous apercevez Mr Totoro à droite sur le banc :)), et l’étrange Tribunal de Grande Instance et le Fort du Hâ

Sur cette deuxième série de photos, nous arrivons dans la partie historique de la ville, avec la fameuse « Grosse Cloche« , la Cathédrale Saint André et laTour Pey Berland, le Musée des Beaux Arts, le Jardin Public, la Place des Quinconces, et la Porte Cailhau (sur la Place du Palais). Je termine juste avec mon circuit de promenade 🙂

image9 bis

On passe maintenant au bassin d’Arcachon 🙂 Sur les photos qui suivent, on voit surtout la dune du Pyla (que nous avons rejoint en vélo au départ de la gare d’Arcachon), qui est la plus grande dune d’Europe, ainsi que deux ou trois clichés de notre balade en bateau sur le bassin, qui nous a permis de voir d’un peu plus près le Cap Ferret et les cabanes tchanquées 🙂

image9 bis

Vous connaissez cette région? Vous y êtes déjà allés?

Nous, on a clairement pas pu tout voir ni tout faire en 2 jours, mais on a bien apprécié ce petit aperçu 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *