Nos âmes plurielles (Nos âmes jumelles, tome 3) – Samantha Bailly

Synopsis: 

Sonia et Lou se sont rencontrées sur un forum autour de leur passion créative : l’écriture pour Sonia, le dessin pour Lou. Leur blog BD, Trames jumelles, a été remarqué par un éditeur qui les a encouragées dans leur vocation. Bac en poche, elles réalisent leur rêve : s’installer à Paris en coloc ! Mais leurs tempéraments sont radicalement opposés… Sonia adore sa nouvelle liberté et les fêtes étudiantes, tandis que Lou s’investit pleinement dans sa formation aux Gobelins. L’année s’annonce électrique !

image9 bis

Mon avis: 

Près d’un an après ma lecture des deux premiers tomes, je retrouve Sonia et Lou pour la suite de leurs aventures. Désormais étudiantes, les deux jeunes filles emménagent en coloc à Paris: Lou attaque une année de prépa aux Gobelins, et Sonia étudiera la philo à La Sorbonne.

Comme les deux premiers, l’écriture est très orientée jeunesse mais est hyper accessible et immersive; on vit le quotidien de ces deux filles avec de la joie et des peines. La vie d’adulte leur tend les bras et la coloc ne sera pas toujours évidente: gestion des tâches ménagères, respect du rythme de l’autre, ce sont des problématiques certes banales mais finalement totalement ancrées dans le réel et ça nous permet de nous sentir plus proche de Lou et Sonia, même si on ne partage pas forcément leurs rêves. On les voit grandir, perfectionner leur art, tout en se posant les questions que nous sommes beaucoup à se poser (même sortis de la vie étudiante): les débouchés, faire un métier qu’on aime, évoluer, rester fidèle à soi-même… Comme dans Les stagiaires, Samantha Bailly nous dresse avec cette saga un vrai portrait générationnel très juste.

J’ai d’ailleurs bien aimé l‘auto-clin d’oeil que se fait l’auteure avec l’apparition de Pyxis (la boite au centre de l’intrigue des Stagiaires) à la fin – j’aimerais voir un quatrième tome où on pourrait retrouver en toile de fond des personnages des Stagiaires ^^. Mais même sans Pyxis, je trouve que l’intrigue autour de Sonia et Lou n’est pas terminée et je pense que ça serait intéressant qu’une suite soit écrite :).

Je regrette toutefois que le roman soit si court – je trouve que tout est très rapide et est un peu trop survolé, j’aimerais un peu plus de profondeur. Ca va avec le côté jeunesse mais c’est ce qui manque aussi dans les Stagiaires à mon goût. Dommage car sinon ce serait vraiment super bon!

En résumé: 

7 réflexions au sujet de « Nos âmes plurielles (Nos âmes jumelles, tome 3) – Samantha Bailly »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *