Quelque part avant l’enfer – Niko Tackian

Synopsis: 

Anna est miraculée. Après un accident et deux semaines de coma, elle est toujours en vie. Est-ce la promesse d’un nouveau départ ? Une chance avec son fils et son mari de tout recommencer ? Mais de l’autre côté, l’espace d’une infime seconde, alors que sa vie était suspendue à un fil, elle a vu le tunnel… une lumière noire, et un homme lui promettant de la tuer… Il la poursuit encore. Pourquoi l’a-t-il choisie comme témoin de ses crimes ? Parfois, il vaut mieux ne pas revenir…

image9 bis

Mon avis: 

Ça fait des mois (limite des années) que je lorgne sur ce bouquin à cause de la recommandation de Thilliez. J’attendais une sortie poche, et finalement, je l’ai lu en ebook. Je suis toujours méfiante avec les auteurs de thrillers que je ne connais pas (beaucoup plus qu’avec d’autres styles littéraires) et comme c’est le premier roman de Nico Tackian, je craignais un peu. Finalement, c’est une bonne surprise 🙂

Les thèmes abordés ici m’ont rappelé deux livres d’un de mes auteurs de thrillers fétiches, à savoir Grangé – dimension médicale autour de problèmes « mentaux » comme dans l’Empire des loups, et décorporations / expériences de mort imminente comme dans Le serment des limbes. Ce sont des choses qui me parlent et donc déjà au niveau des thèmes, j’étais conquise.

L’histoire, c’est une mère de famille sans histoire qui a un accident de voiture. Aux portes de la mort, elle aperçoit un individu qui lui promet de lui faire du mal. A son réveil, elle tente de reprendre une vie normale mais ne peut s’empêcher d’avoir l’impression d’être suivie – elle pense même voir ce fameux individu qui ne devrait exister que dans sa tête… En parallèle, nous suivons une enquête de police autour de plusieurs corps de femmes retrouvés dans la capitale. Les deux récits vont bien sûr rapidement être liés. Qui est cet homme qui semble suivre Anna ? Comment a-t-il pu apparaître lors de sa décorporation ? qui tue toutes ces femmes ?

Au fur et à mesure du récit, nous suivons différentes pistes (le mari ? le médecin ? le SDF ?) sans trop savoir où tout ça va nous mener. La fin, si elle est déjà vue, m’a tout de même surprise – cette fois, je ne l’avais pas trop vu venir.

Quelque chose m’a toutefois manqué pour que j’adore vraiment ma lecture – je ne saurais pas dire quoi, car je n’ai rien à reprocher à l’écriture et l’histoire m’a tenue en haleine. Peut-être un peu trop court ? En tout cas, c’est prometteur de la part de l’auteur et ça reste un bon bouquin pour les amateurs du genre 🙂

En résumé: 

4 réflexions au sujet de « Quelque part avant l’enfer – Niko Tackian »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *