City of Lost Souls (The Mortal Instruments, tome 5) – Cassandra Clare

Synopsis: 

Clary est folle de joie. Lilith serait anéantie et Jace sauvé… Mais quand les Chasseurs d’Ombres viennent le libérer, ils ne trouvent que du sang et du verre brisé. Jace a disparu. Clary découvre bientôt qu’il est devenu un serviteur des démons ! Son sort est désormais lié à celui de Sébastien, son pire ennemi… Pour sauver l’homme qu’elle aime, Clary va devoir risquer plus que sa vie. Existe-t-il encore le moindre espoir ?

image9 bis

Mon avis: 

Mon avis pour ce cinquième et avant-dernier tome de Mortal Instruments sera le même que pour les précédents: sympa, sans plus. J’aurais probablement un avis différent si j’avais quelques années de moins, mais je ne me sens décidément plus en phase avec ces sagas YA trop jeunesse pour moi.

Je reconnais que d’intégrer un couple homosexuel au premier plan (Alec/Magnus) pour une saga aussi grand public, c’est vraiment chouette de la part de l’auteure et j’apprécie car c’est vraiment trop rare. Alec reste pourtant hyper quelconque pour moi, alors que Magnus a définitivement un côté magnétique qui le rend beaucoup plus intéressant. A côté, les caprices d’Alec sur son immortalité (qui prennent dans ce tome une nouvelle dimension) me le rendent franchement antipathique.

La soeur d’Alec, Isabelle, ne me plait pas non plus. Je n’aime pas son attitude et ses manières. Et il se trouve que le couple phare de la série, Clary et Jace, me plait encore moins! Au final, j’ai donc peu de personnages principaux que j’apprécie dans cette saga, et c’est ce qui plombe un peu mon opinion générale. J’aime beaucoup Luke mais on le voit très peu dans ce tome-ci, Magnus, et Simon, mais ça s’arrête là. Dommage, surtout pour Clary et Jace, que je trouve hyper niais et qu’au bout de 5 tomes, leur relation platonique commence à être franchement ridicule (OK c’est du YA mais il ne faut pas pousser). L’un et l’autre m’exaspèrent assez souvent et j’aurais préféré qu’ils soient plus secondaires dans l’histoire, plutôt que d’être toujours au premier plan. Je n’arrive pas du tout à comprendre cet engouement général autour de Jace, je le trouve arrogant et désagréable. Bref 🙂

L’intrigue de la saga a évolué depuis la fin du tome 3 et la mort de Valentin, et nous sommes pourtant ici dans la suite logique, puisque son fils reprend l’essentiel de son combat contre les Chasseurs d’Ombre. Comme on le pressentait dans le tome 4, Jace n’est plus lui-même et semble rallier la cause de Sébastien, et Clary, qui ne veut pas y croire, se lance à leur poursuite. Elle va rester l’essentiel du tome avec eux, pendant que les autres (Alec, Isabelle, Magnus et Simon) tentent de trouver un moyen de tuer Sébastien sans tuer Jace (puisqu’ils sont reliés par une rune maléfique). J’ai trouvé que ça trainait un peu en longueur, surtout du côté de Clary et Jace, beaucoup de scènes inutiles, heureusement la fin accélère un peu et redresse le tout, mais j’ai vraiment trouvé ça long par moments. On comprend enfin le but de Sébastien et le dernier tome promet d’être explosif. J’espère qu’il me plaira d’avantage 🙂

En résumé: 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *