City of Glass (The Mortal Instruments, tome 3) – Cassandra Clare

Synopsis: 

La lutte entre le bien et le mal se poursuit. Valentin rassemble son armée pour éradiquer la lignée des Chasseurs d’Ombres. Clary se rend dans la Citée de Verre afin de sauver sa mère et découvrir son passé. S’introduire dans la Cité sans l’autorisation de l’Enclave n’est pas sans danger… Au cours de sa quête, Clary rencontre Sébastien, un garçon énigmatique. Avec lui, elle comprend que le seul moyen d’arrêter la fureur de Valentin est de former une alliance entre Chasseurs d’Ombres et Créatures Obscures. Comment conclure une telle union ? Clary saura-t-elle maîtriser ses nouveaux pouvoirs à temps pour cet ultime affrontement ?

image9 bis

Mon avis: 

Je continue ma découverte de cette saga must-read avec le troisième tome. Je les lis en français sur ma Kobo, mais en fait, les versions papier que j’ai sont des VO (avec les couvertures que je mets en illustration) et il s’agit littéralement de la seule édition que j’aime pour cette série (anglais et français confondus), les autres font beaucoup beaucoup trop midinette pour moi. J’ai tout de même vu la réédition du premier pour les 10 ans de sa parution et je la trouve très jolie – mais elle n’est pas encore sortie! Mais ces couvertures-là envoient du rêve je trouve! Elles sont magnifiques et je crois que je ne l’avais pas encore mentionné 🙂

Une fois ce petit aparté « couverture » passé, qu’en est-il du livre à proprement parler? Il contient toujours des défauts au dessus desquels j’ai du mal à passer (le côté trop niais, un peu superficiel et facile » des intrigues, bref trop YA pour moi), mais ce troisième tome sera quand même celui que j’ai préféré jusqu’à présent 🙂 Il a beaucoup plus réussi à capter mon attention que les deux premiers, et je suis vraiment rentrée dans l’histoire, ce qui n’était pas vraiment le cas des précédents. J’ai vraiment apprécié le changement de cadre (nous quittons ici New York pour découvrir Idris, la capitale des Chasseurs d’Ombres, la fameuse « City of Glass »), et on a aussi de nombreux arcs narratifs qui se clôturent (la mère de Clary dans le ‘coma’, la guerre avec Valentin, la relation impossible Jace/Clary), puisqu’il me semble qu’à la base il s’agissait d’une trilogie – il fallait donc une sorte de « vraie fin » pour le troisième tome. Il y a donc des révélations, de l’action, du changement et de la nouveauté, bref, il m’a vraiment paru meilleur que les deux autres!

J’avoue que l’intrigue autour de Clary et Jace me laisse assez froide car bien qu’ils soient les personnages principaux, je n’arrive pas trop à m’attacher à eux. Je n’accroche pas du tout avec Jace et Clary a parfois des réactions vraiment puériles – une scène en particulier dans ce tome m’a fait lever les yeux au ciel. En fait, pour l’instant, mes personnages préférés, ce sont Maia (qu’on voit très peu en fait) et Simon. D’après ce que j’ai cru comprendre, on les suit bien d’avantage dans le tome 4, je suis donc très curieuse de lire ça et j’enchaîne directement 🙂

En résumé: 

2 réflexions au sujet de « City of Glass (The Mortal Instruments, tome 3) – Cassandra Clare »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *