Empreintes fauves (Meg Corbyn, tome 4) – Anne Bishop

Synopsis: 

La paix fragile qui règne depuis des siècles entre les Autres et les humains est sur le point d’être brisée. Lorsque les humains tentent de s’en prendre à eux, les Autres doivent décider quelle est la part d’humanité qu’ils sont prêts à accepter. L’alliance entre les Autres et les cassandra sangue, prophétesses de sang exploitées pour leurs dons, a modifié l’équilibre des pouvoirs entre les espèces. Simon Wolfgard, chef de l’enclos de Lakeside, et Meg Corbyn, son amie prophétesse, considèrent ce changement comme une amélioration, mais tous ne sont pas convaincus. Un noyau d’humains radicaux cherche à usurper les terres des Autres en attaquant les terra indigene. Ils sont loin d’imaginer qu’il existe des êtres beaucoup plus anciens et plus puissants que ceux qui peuplent les Enclos – et qu’ils sont prêts à tout pour protéger les leurs…

image9 bis

Mon avis: 

Ce quatrième tome de Meg Corbyn m’a bien plu, mais je dois reconnaître que certains ingrédients de l’auteure commencent à me lasser légèrement. Je pense notamment à la relation entre Meg et Simon qui stagne depuis le début (on a bien compris que ce n’était pas le sujet mais quand même), et au rythme un peu trop contemplatif – ce tome-ci aurait dû envoyer du lourd vu la fin du tome précédent, et je trouve que pendant la moitié il ne se passe pratiquement rien, j’étais un peu déçue par le début.

A la fin du trois, les Aînés (les Autres qui vivent dans les territoires sauvages, bien plus féroces que les terra indigene de l’Enclos que l’on connait) devaient anéantir la race humaine pour se venger du mouvement HAT (Humains Avant Tout). Ici, on démarre donc avec Simon qui demande à Meg ce qu’elle voudrait garder des humains en cas d’élimination de la race. Au début du livre, Meg réfléchit donc à cette problématique, tout en s’essayant à un nouveau type de prophétie, moins dangereux pour elle: la lecture des cartes de tarot. En dehors de l’Enclos, les attaques d’HAT se multiplient et la vengeance gronde parmi les terra indigene et les Aînés, qui préparent leur revanche. Certains humains de confiance sont au courant de ce qui se trame, mais la plupart n’en ont simplement pas conscience.

Alors, oui, l’univers reste super intéressant, le côté « différence de point de vue » entre les terra indigene et les humains également, la plume de l’auteure reste très agréable, l’intrigue suit son cours. J’aurais vraiment juste aimé que ça décolle un peu plus rapidement, car le rythme ne s’accélère que passée la moitié du bouquin, je m’attendais à un tome explosif – et il l’est plus ou moins, mais seulement dans la deuxième moitié, et je pense qu’en fait j’espérais que l’auteure aille encore plus loin que ça. Pourtant, on sent les tensions monter entre les différentes communautés, l’aspect « politique » est bien ficelé, et encore une fois, l’univers et l’atmosphère de la saga restent géniaux. Je lirai donc la suite avec avidité – en espérant tout de même que les choses évoluent un peu entre Meg et Simon 🙂

En résumé: 

2 réflexions au sujet de « Empreintes fauves (Meg Corbyn, tome 4) – Anne Bishop »

  1. Décidément, nos avis diffèrent sur les T4 ^^. Je l’ai également adoré celui-là, pour moi c’est le meilleur de la saga. Oui le début est dans la lenteur, mais je trouve qu’il y a quand même une belle tension tout le long, une montée en puissance progressive jusqu’à de belles montagnes russes. Quant à Meg et Simon, je crois que j’apprécie d’avoir quelque chose de plus posé et apaisant, je crois qu’à force de lire de l’urban fantasy ça me fait un changement agréable de pas avoir de couple qui se saute tout de suite dessus 😉

    • moi c’est le 3 mon préféré 🙂 j’ai aimé celui-là hein, je les aime tous, ce n’est juste pas mon préféré 🙂
      moi aussi pour le coup ça me repose quand les couples ne se sautent pas dessus au bout de 10 pages mais là je trouve que c’est trop dans l’autre sens. Au bout de 4 tomes ça devient long. Et en même temps vu le contexte et l’histoire des personnages c’est logique donc je suis juste frustrée en tant que lectrice en fait 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *