A court of Wings and Ruin (ACOTAR, tome 3) – Sarah J. Maas

 

Synopsis: 

 Feyre has returned to the Spring Court, determined to gather information on Tamlin’s maneuverings and the invading king threatening to bring Prythian to its knees. But to do so she must play a deadly game of deceit-and one slip may spell doom not only for Feyre, but for her world as well. As war bears down upon them all, Feyre must decide who to trust amongst the dazzling and lethal High Lords-and hunt for allies in unexpected places.

 (pas encore traduit en français)

image9 bis

(attention, risque de spoilers)

Mon avis: 

Attendu comme le Messie sur la blogo anglo-saxonne, je suis bien contente d’avoir pu lire ACOWAR directement après les 2 autres sans attendre un an 🙂 Et ce tome reste, comme les deux premiers, excellent. Le deuxième était tellement bon que je crois que ce n’était pas possible de faire mieux, ici on connait la plupart des personnages donc il n’y a plus le charme de la découverte mais l’ensemble est toujours très bon.

Au début du tome, Feyre a rejoint la Spring Court de Tamlin comme espionne pour le compte de la Night Court. J’avoue que je m’attendais à ce que ce passage soit un peu plus long, il est expédié en une centaine de pages et j’aimais bien suivre ce jeu de dupes auquel jouait Feyre, j’aurais aimé que ça dure un peu plus. Mais l’auteure était bien obligée, au bout d’un moment, d’orienter vraiment son intrigue sur la guerre qui couve depuis le tome 1, et le livre faisant déjà 700 pages comme ça, je comprends bien qu’elle ne pouvait pas s’attarder partout.

Nous sommes donc dans une intrigue guerrière où les différents personnages affichent leurs cartes et leurs allégeances dans la bataille contre le roi d’Hybern. Les batailles se préparent et Rhys, Feyre et la Night Court rassemblent le plus possible autour d’eux pour gagner la guerre. Mais vu leur passif avec plusieurs des autres cours, ce n’est pas du tout gagné… On retrouve/découvre dans ce tome tout le panel des différentes cours mais aussi des différents ‘monstres’ évoqués dans les tomes précédents (the Weaver, the Bone Carver..), de même que d’autres personnages (les ‘historiques’ comme Myriam ou Jurian ou encore les soeurs de Feyre qui, vu ce qui leur est arrivé à la fin du tome 2, vont jouer un rôle bien plus important ici). Bref, Sarah J. Maas met à contribution tous les éléments de l’univers qu’elle avait mis en place dans ACOTAR et ACOMAF pour nous offrir un final en apothéose! Entre alliances, trahisons, batailles, magie, approfondissement des personnages, on a de tout dans ce tome, et c’est vraiment super plaisant à lire! 

J’ai lu sur Goodreads un truc qui m’a amusée sur les scènes de sexe (une lectrice qui trouvait les scènes trop fréquentes et mal écrites, donnant l’impression que l’auteure n’osait pas présenter les choses clairement). Pour ma part je ne trouve vraiment pas qu’il y ait beaucoup de scènes de ce genre, ce n’est absolument pas le propos et effectivement, leur écriture a tendance a tourner autour du pot (et à ne pas appeler un orgasme par son nom par exemple) mais en même temps ce n’est pas une romance érotique… c’est plutôt rare les scènes hyper explicites dans des livres dont ce n’est pas le thème principal. Bref aucun problème pour moi à ce niveau-là ^^.

A la fin du bouquin, il y a une page qui prévient qu’une suite est prévue pour 2018… sachant que l’intrigue autour de Feyre et Rhys est plutôt terminée ici à la fin, je me demande sur quoi va s’axer cette suite, en tout cas je suis clairement pressée de la découvrir 🙂

En résumé: 

2 réflexions au sujet de « A court of Wings and Ruin (ACOTAR, tome 3) – Sarah J. Maas »

  1. Comme toi, j’ai trouvé ce tome excellent même s’il n’arrive pas à la cheville d’ACOMAF!

    Pendant tout le mois de mai, Goodreads m’a tapé sur les nerfs avec toutes les critiques autour d’ACOWAR. Je comprends que le livre ne puisse pas plaire à tout le monde et je l’entends bien, mais il y avait des revues vraiment exagérées où tout est décortiqué à l’extrême. Ca m’avait tellement saoulée!

    Je suis contente de m’être déconnectée de Goodreads pendant cette lecture pour l’apprécier selon mes termes, et pas selon ceux des autres lecteurs ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *