India Place (Dublin Street, tome 4) – Samantha Young

Synopsis: 

Étudiante, Hannah fait la rencontre de Marco, un Américain d’origine italienne, venu s’installer pour d’obscures raisons à Édimbourg. Petit à petit, ils se lient d’une profonde amitié qui, chez la jeune fille, évolue bientôt vers une passion qu’elle garde secrète. Est-ce fou d’envisager une quelconque relation amoureuse avec Marco ou bien a-t-elle des raisons d’y croire ? Quand enfin elle ose lui avouer ses sentiments, il se trouble, puis la fuit. Cinq ans plus tard, lors d’un mariage, ils se croisent de nouveau. Qui sait, les désirs de Hannah deviendront peut-être réalité…

image9 bis

Mon avis: 

India Place est le quatrième opus de la très bonne série de romances Dublin Street. Comme pour les autres, on retrouve un personnage secondaire des tomes précédents et on va se focaliser sur elle; ici, c’est au tour d’Hannah, la petite soeur d’Ellie. On l’avait découverte ado dans les premiers tomes; ici, l’auteur a fait un bond temporel de plusieurs années, et on la découvre à 22 ans. Son crush d’adolescente, Marco, dont on entendait parler dans les tomes précédents, a quitté l’Ecosse depuis plusieurs années, et Hannah n’a jamais réussi à retrouver l’amour. Elle est passionnée par son métier de prof d’anglais et s’en contente pour le moment. Mais un jour où elle se rend au mariage d’une collègue, elle retombe sur Marco…

Le récit est un peu différent des autres tomes pour deux raisons. Déjà, la construction n’est pas la même; dans les premiers opus, on lisait des histoires linéaires d’un point de vue chronologique, alors qu’ici, non seulement on est plusieurs années après les évènements du tome précédent (et on découvre donc avec plaisir tous les couples précédents avec plusieurs années de plus), mais surtout il y a une présence inédite de flash-backs qui nous ramènent à l’adolescence d’Hannah et les prémices de sa relation avec Marco. L’auteure alterne les périodes du présent d’Hannah à 22 ans avec des passages où elle a de 14 à 17 ans pour nous permettre de mieux comprendre l’histoire de ces deux personnages qu’on avait suivie en pointillé jusque là. Ensuite (et là c’est vraiment un ressenti personnel) mais j’ai trouvé aussi que leur histoire allait à contre-courant de celle des autres dans le sens où finalement, ils ont commencé par ce qui est en général l’aboutissement d’un couple, avant de revenir vers quelque chose de plus simple; j’ai la sensation qu’ils ont fait les choses à l’envers par rapport au autres, commencer par la fin avant de redémarrer (je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler). Du coup j’ai trouvé ça assez intéressant de les suivre :), ça ajoute une touche d’originalité que les autres couples n’avaient pas.

Pour autant, je ne saurais pas dire pourquoi mais ce n’est pas le couple qui m’aura le plus plu (je reste sur Joss et Braden et Jo et Cam à ce niveau-là); Marco m’a laissée franchement de marbre et je n’étais pas forcément d’accord avec toutes les réactions que pouvait avoir Hannah. Mais dans l’ensemble, ça reste une lecture très sympa pour une saga vraiment top dans le genre que je recommande à tous les amateurs de romance 🙂

En résumé: 

4 réflexions au sujet de « India Place (Dublin Street, tome 4) – Samantha Young »

  1. On a des goûts inversés pour les couples de cette série, j’ai eu énormément de mal avec Joss/Braden et si j’ai bien aimé Jo/Cole, ce n’est pas mon duo préféré. Mais sinon on se retrouve sur la construction du récit, j’avais aussi trouvé que l’alternance de période et l’évolution de leur relation donnait une touche originale. Leurs histoire m’a beaucoup touchée sinon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *