Jamaica Lane (Dublin Street, tome 3) – Samantha Young

Synopsis: 

Manque d’assurance, complexes obsédants… Olivia Holloway ne peut envisager une seconde de flirter avec qui que ce soit. Pourtant, cet étudiant de troisième cycle, qu’elle croise souvent à la bibliothèque de l’université d’Édimbourg – où elle travaille –, la trouble profondément. Mais comment enjôler un homme quand on n’a aucune expérience ? Nate Sawyer, son meilleur ami, a la réponse à la question. Véritable tombeur, il attire dans son lit n’importe quelle fille en un clignement d’oeil. Aussi Olivia accepte-t-elle, lorsqu’il se propose de lui enseigner l’art de la séduction. Mais en consentant à ce petit jeu, ne risque-t-elle pas de se perdre irrévocablement ?

image9 bis

Mon avis: 

Troisième tome de la saga Dublin Street (qui, comme son nom ne l’indique pas, se passe à Edimbourg), Jamaica Lane se focalise sur Olivia, qui était arrivée comme personnage secondaire dans le tome précédent. Le groupe d’amis que l’on suit depuis le premier tome s’étoffe peu à peu (et je ne sais pas pourquoi, mais je commence à mélanger un peu les personnages. Niveau filles, entre Jo et Joss, je suis toujours un peu perdue, et pour les mecs, on a que des prénoms très courts – Cole, Nate, Cam… – qui m’embrouillent un peu aussi. Mais je chipote). Je me rends compte au fur et à mesure que tous les personnages de la saga ou presque ont vécu des drames personnels (entre l’une qui a perdu sa famille à 14 ans, l’autre qui a son père en prison et sa mère alcoolique, une troisième qui a une tumeur cérébrale, le héros de ce tome-ci qui a perdu son premier amour, Olivia qui a perdu sa mère… ça commence à faire beaucoup!)

Olivia est probablement, des trois premières héroïnes, celle qui me ressemble le plus. Elle adore les livres (elle est bibliothécaire), et surtout, elle n’a pas du tout confiance en elle malgré ses 26 ans. Elle rougit très vite et perd ses moyens dès qu’un homme lui plait. Je suis persuadée que si demain je me retrouvais célibataire, je serais exactement pareille. Du coup je me retrouvais vraiment dans ses craintes et ses complexes au début du livre.

Dans Jamaica Lane, on assiste à l’éclosion de son personnage, bien plus qu’avec les héroïnes précédentes, et de la façon dont elle va parvenir à apprivoiser sa féminité. En arrivant à Edimbourg quelque mois plus tôt, elle s’est beaucoup rapprochée de Nate (un ami de Cam, le copain de Jo de London Road). Mais Nate ne la considère que comme une amie; la mort de son premier amour l’empêche désormais de s’intéresser à une relation sérieuse. Olivia le sait et n’espère rien de lui, à part son amitié. Elle finit par flasher sur un étudiant à la bibliothèque où elle travaille, Ben, mais son manque d’expérience la bloque totalement, et Nate finira par l’aider à prendre confiance en elle pour qu’elle puisse enfin aborder Ben.

J’ai trouvé très chouette la relation qu’Olivia entretien avec Nate au début du livre; la suite m’a plus mais ne m’a pas totalement convaincue pour autant. Si au départ, je m’identifiais bien à elle, sa métamorphose a fini par l’éloigner un peu de moi. Au final, des trois, c’est celui qui m’a le moins emportée, même s’il reste très agréable pour une romance, c’est vrai que je l’ai trouvé un peu plus convenu et manquant d’originalité sur la fin.

En résumé: 

8 réflexions au sujet de « Jamaica Lane (Dublin Street, tome 3) – Samantha Young »

  1. Des trois, c’est aussi celui qui m’a le moins emportée. La romance est mignonne, mais je trouvais (comme toi) qu’après le début il manquait un peu quelque chose.
    Après, ça reste une saga que j’aime beaucoup 🙂

  2. Je l’aime d’amour ce roman, mais je comprends ce qui a pu te gêner.. Je me suis beaucoup identifiée à Olivia aussi et elle reste mon personnage préféré de la saga 🙂

    • Ahah Est-ce que je m’étonne qu’Iris commente cette chronique ? La réponse est…non ! lol Je suis d’accord avec toi sur le fait que chacun des membres du groupes a connu un drame familial et pourtant ils s’en sortent tous très bien d’un point de vue professionnel et social. Ca commence à être un peu gros pour être crédible. Mon couple chouchou reste Braden et Joss (peut être est-ce parce que c’est le premier livre de la série que j’ai lu ?) J’ai adoré Braden et son côté dominateur/protecteur. Les filles, je vous laisse le lien de ma chronique si vous voulez y jeter un coup d’oeil 😉 https://bookaddictandtraveller.wordpress.com/2015/05/13/dublin-street-samantha-young/ Gros bisous !

  3. Je l’ai adoré celui-là, avec le 4 c’est mon préféré. J’ai beaucoup aimé le duo Olivia/Nate, uni dans la geek attitude, leur amitié pleine de tendresse et d’humour qui se transforme en qqc d’intense. Mon ptit cœur sensible n’a pas survécu ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *