Origines, partie 2 (Les étoiles de Noss Head, tome 5) – Sophie Jomain

Synopsis: 

Le danger était aux portes de la cité. J’avais déjà affronté bien des tempêtes, mais celle qui venait vers nous était la pire de toutes. Un cataclysme, un fléau… Pourquoi ne nous croyaient-ils pas ? La mort s’apprêtait à s’abattre sur eux. Bientôt, le sang serait versé sur la Terre des loups. La désolation. Le néant. La ruine. C’est tout ce qu il resterait. Ne pas fuir. Nous imposer et les convaincre. Pour les sauver tous. Pour le sauver… lui.

image9 bis

Mon avis: 

Cette saga a toujours été loin du coup de coeur pour moi, mais je pense que ce tome-ci sera celui que j’aurais le moins aimé.

Déjà, et depuis le début de cette réédition chez J’ai Lu, il y a bien trop de temps entre chaque parution (pour une série déjà éditée plusieurs fois en France, c’est un comble, ce n’est pas comme si l’auteur n’avait pas fini d’écrire les suivants), du coup j’avais du mal à me remettre dedans à chaque fois, et c’était particulièrement vrai pour celui-ci, j’ai eu un mal fou à rentrer dans l’histoire (pourtant je me souvenais de l’extrême fin du précédent) et il y a beaucoup de personnages que j’avais oublié. Comme il n’y a pas de rappels, c’était d’autant plus compliqué.

Ensuite, et c’est vraiment ce qui me gène depuis le début avec cette série, je n’aime pas la plume de l’auteur. Je la trouve beaucoup trop jeunesse (ce qui en soi n’est pas un vrai problème si on aime ce style, mais de mon côté je préfère les écritures un peu plus matures) mais surtout elle mélange très bizarrement des expressions ou des façons de s’exprimer très orales (qui ne passent pas du tout à l’écrit) et des tournures ou expressions beaucoup plus ampoulées et qui au contraire ne sont pas du tout utilisées au quotidien. Le mélange est vraiment bizarre pour moi. J’ai aussi carrément bloqué (je n’ai pas ce souvenir là des tomes précédents) sur les répétitions innombrables de l’injonction « par l’Esprit! », qui, à la fin, me sortait par les yeux.

Côté intrigue, je suis déçue aussi. Je n’ai pas été emballée par la direction qu’a prise ce tome, j’ai trouvé que ça stagnait, et j’ai vraiment trouvé dommage qu’encore une fois, Leith soit mis à l’écart (enfin, il est présent mais amnésique, donc on ne retrouve pas vraiment le personnage). Ca fait tout de même deux tomes sur les cinq où il joue un rôle plus que minime, et vu que c’est le personnage principal masculin de la saga, j’aurais préféré le voir plus. Dans le genre book boyfriend, je le trouve vraiment finalement peu présent au fil des tomes et je ne suis pas vraiment attachée à lui. Quant à la fin, elle m’a paru vraiment manquer de panache, surtout par rapport aux épilogues des tomes précédents.

A côté de ça, j’ai quand même été contente de lire cet épisode final des aventures de Leith et Hannah, je les aime quand même un peu ^^ et puis ça se passe en Ecosse, et toutes les couvertures de chez J’ai Lu sont magnifiques. Mais ça ne sera vraiment pas dans mes meilleures sagas :/

En résumé: 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *