Winter (Les chroniques lunaires, tome 4) – Marissa Meyer

winter

Synopsis: 

Image1 Princess Winter is admired by the Lunar people for her grace and kindness, and despite the scars that mar her face, her beauty is said to be even more breathtaking than that of her stepmother, Queen Levana. Winter despises her stepmother, and knows Levana won’t approve of her feelings for her childhood friend–the handsome palace guard, Jacin. But Winter isn’t as weak as Levana believes her to be and she’s been undermining her stepmother’s wishes for years. Together with the cyborg mechanic, Cinder, and her allies, Winter might even have the power to launch a revolution and win a war that’s been raging for far too long. Can Cinder, Scarlet, Cress, and Winter defeat Levana and find their happily ever afters?

france La Princesse Winter est admirée par le peuple lunaire pour sa grâce et sa gentillesse. Malgré les cicatrices qui marquent son visage, on dit que sa beauté dépasse de loin celle de sa belle-mère, la Reine Levana. Winter déteste Levana et sait que cette dernière n’approuverait pas ses sentiments pour son ami d’enfance, le séduisant garde Jacin. Mais la jeune fille n’est pas aussi faible que le croit la reine et cela fait des années qu’elle a entrepris de contrecarrer les plans de sa belle-mère. Avec Cinder et leurs alliés, Winter pourrait même avoir le pouvoir de commencer une révolution et gagner une guerre qui sévit depuis trop longtemps. Est-ce que Cinder, Scarlet, Cress et Winter seront à la hauteur pour battre Levana et enfin trouver la paix qu’elles méritent?

image9 bis

Mon avis: 

Winter aura été à la fois le plus gros livre que j’ai jamais lu en VO (820 pages)… et à la fois mon premier coup de coeur pour une lecture VO! (et accessoirement mon premier coup de coeur de 2017 :)). Pour quelqu’un qui n’avait vraiment pas envie de découvrir cette saga, je suis contente d’admettre que j’ai eu tort et que j’aurais dû écouter les louanges de la blogo plus tôt ^^

Si certains lecteurs ont trouvé des longueurs à ce dernier tome, je fais donc partie de la grosse majorité qui a adoré. Malgré le nombre de pages conséquent (c’est le plus gros de toute la saga), pour ma part je n’ai pas du tout ressenti de longueurs, au contraire, le rythme est soutenu tout le long, on ne peut pas lâcher le livre sans un pincement au coeur, on a constamment envie de savoir ce qui va se passer pour les personnages! C’est un page-turner hyper efficace qu’on a pas envie de terminer parce qu’on sait qu’après, c’est fini…

Dans ce dernier tome, on fait la connaissance de Winter, la belle-fille de Levana et princesse de Luna. Très jolie et appréciée par son peuple, Winter refuse de se servir de son don de manipulation comme les autres Lunaires, et voit par conséquent sa raison s’effriter petit à petit.. Elle est donc très différente des trois autres personnages féminins de la saga, puisqu’elle souffre beaucoup d’hallucinations et ne peut pas vraiment se débrouiller seule, elle est beaucoup plus dépendante. Mais Jacin, un des gardes, a juré depuis son enfance de la protéger, et s’il n’est pas forcément d’accord avec la troupe de Cinder, il sera toujours loyal vis à vis de Winter. A eux deux, ils bouclent la boucle des couples des Chroniques Lunaires, c’est une des choses que j’ai appréciée avec cette saga: pas de drama ou de triangle amoureux, une romance certes présente mais discrète et pas au coeur de l’intrigue. L’auteur va ici donner une fin à chaque personnage et donc à chaque couple, et c’est super appréciable: pour le coup, il fallait vraiment une vraie fin et pas une fin ouverte pour cette série. Chaque protagoniste aura donc droit à « ses » moments, il y en a pour tout le monde, tout en n’oubliant pas la réécriture de conte (ici Blanche Neige), encore une fois très bien insérée au milieu de l’intrigue globale.

Ce tome voit enfin l’aboutissement du combat de Cinder et de ses amis: la révolution et leur tentative pour renverser le règne de Levana. Après 3 tomes de « préparation », on est enfin au coeur de l’action, tout ce qui a été mis en place avant trouve ici son aboutissement et on se rend compte à quel point la saga était maîtrisée depuis le début. Je tire mon chapeau à l’auteur et je rejoins la quasi totalité des lecteurs des Chroniques Lunaires: c’est une des meilleures saga YA que j’ai pu lire (avec La Passe-Miroir), qui se bonifie et se complexifie au fin des tomes (à l’exception de Scarlet, le tome 2 avec lequel je n’ai pas accroché).

(Seul petit bémol pour moi, je n’aime pas les couvertures, ni celles en VO, ni les françaises: entre Cinder dont on ne voit pas les prothèses métallique et qui à priori n’a pas de longs cheveux blonds, et Winter qui est noire dans le roman et qui est représentée blanche sur l’illustration de couverture, c’est un peu nul tout ça…).

Bon, du coup, maintenant, il faut que je lise Heartless, le nouveau roman de Marissa Meyer qui reprend l’Histoire de la Reine des Coeurs d’Alice au pays des Merveilles 🙂

En résumé: Image8

8 réflexions au sujet de « Winter (Les chroniques lunaires, tome 4) – Marissa Meyer »

  1. Wow, et bien tu m’as convaincu je cherchais l’avis de quelqu’un qui hésité à commencer et voilà que j’en trouve un, je suis de plus en plus tentée par cette saga, mais est ce qu’il correspondent tous ? ( Je veux dire est ce que des qu’on en a lu un on doit absolument acheter la suite pour connaître le fin mot de l’histoire ou est ce des tomes individuels )
    En tout cas super article qui motive

    • merci pour ton commentaire, ça fait plaisir ^^ et non ce ne sont pas vraiment des tomes individuels, chacun se focalise sur une des héroïnes mais il y a une histoire globale qui se suit sur tous les tomes et je ne pense pas que ce serait très judicieux de les lire dans le désordre ^^)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *