Scission (Conception, tome 2) – Chase Novak

scission

Synopsis: 

Adam et Alice Twisden ne sont pas des enfants ordinaires. Leurs parents ont subi un traitement expérimental contre l’infertilité et en ont payé le prix fort. La tante des jumeaux a obtenu leur garde et est déterminée à leur donner tout l’amour dont ils ont été privés jusqu’ici. Mais, au-delà du cocon qu’elle essaie de créer, d’autres forces règnent. Des bandes adolescentes issues de la même terrifiante procédure médicale rôdent dans les rues de New York. Les enfants vont devoir choisir leur camp…

image9 bis

Mon avis: 

J’avais adoré Conception, dont Scission est la suite directe. Si j’ai à nouveau passé un bon moment avec Scission, j’ai été moins emballée.

Ce qui m’avait beaucoup plu dans le premier, c’était à la fois le côté déjanté et délirant de l’écriture (qu’on retrouve ici, et ça c’est cool! on sent toujours que l’auteur s’amuse à écrire son histoire et ça fait plaisir), et à la fois la description de la descente aux enfers des parents. Mon souci, c’est qu’ici, les parents ne sont plus là. Du coup, il y a tout un aspect qui a disparu, la surprise sur leur état, leur dégradation progressive, ici ce sont des choses acquises et l’auteur se focalise sur autre pan de son histoire: les conséquences une génération plus tard.

Les jumeaux du premier tome n’étaient pas les seuls enfants nés d’expérimentations hasardeuses en Europe de l’Est. Beaucoup d’autres New-Yorkais riches en mal d’enfants avaient utilisé cette technique pour réussir à concevoir. Douze ans plus tard, les effets secondaires se sont manifestés avec plus ou moins de force chez les parents, mais surtout chez les enfants, qui vivent en bande (ou plutôt en meute) dans Central Park, en laissant éclater leurs instincts primaires / animaux. Ces adolescents ont fini par s’organiser, et ont découvert que leur sang possédait des vertus euphorisantes et revigorantes; pour survivre, ils se sont donc mis à le vendre, et ce fameux sang est devenu une drogue prisée à Manhattan. Les labos pharmaceutiques en ont vent, et kidnappent ces enfants les uns après les autres pour découvrir ce qui se cache dans leur sang.

Les fameux jumeaux, Alice et Adam, sont adoptés par leur tante deux ans après la mort de leurs parents, deux ans pendant lesquels ils sont passés de famille d’accueil en famille d’accueil. Leur tante est persuadée que les couvrir de l’amour qu’ils n’ont jamais vraiment reçu suffira à les canaliser et à en faire des gamins ‘normaux’. La pauvre n’a pas conscience que leur nature risque fort de les rattraper…

L’idée de présenter les conséquences à long terme de manipulation génétique est super bonne, mais j’avoue que j’aurais préféré qu’on reste au sein du noyau familial plutôt que de s’éparpiller avec une bande d’enfants sauvages. C’est ça qui m’a gênée à la lecture. Je n’étais pas du tout attachée à ces personnages, j’aurais aimé passer plus de temps avec les jumeaux, mais on ne les voit pas tant que ça au final. Le côté horreur est moins présent, et on est plus dans de la SF avec un fond de polar. Mention spéciale à la fin: elle est assez rapide, mais en même temps je l’ai adorée, c’est percutant, ça va dans le sens de l’histoire tout en restant assez ouvert pour une potentielle suite si l’envie venait à l’auteur, bref, j’ai bien aimé la fin 🙂

En résumé: Image5

2 réflexions au sujet de « Scission (Conception, tome 2) – Chase Novak »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *