Phobos (tome 3) – Victor Dixen

phobos-3

Synopsis: 

FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS 1 MOIS… 1 JOUR… 1 HEURE…
ILS SONT PRÊTS A MENTIR POUR SAUVER LEUR PEAU

Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d’un effroyable mensonge. Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.

ELLE EST PRÊTE A MOURIR POUR SAUVER LE MONDE

Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?

MÊME SI LE COMPTE À REBOURS EXPIRE, IL EST TROP TARD POUR RENONCER.

image9 bis

Mon avis: 

Phobos est une saga que je trouve sympathique mais beaucoup trop jeunesse pour moi, et je suis loin du coup de coeur que c’est pour beaucoup. J’ai lu des critiques mitigées sur ce dernier tome, et je dois avouer que, si je le trouve dans la droite lignée des deux précédents, je peux comprendre ce qu’on lui reproche.

Déjà, le rythme du récit et son découpage ne sont pas très homogènes. Deux cent pages pour « régler » la situation Marcus après le cliffhanger de la fin du second tome (dont je n’avais aucun souvenir ^^’), puis la suite de la vie des pionniers sur Mars jusqu’à 20 pages avant la fin sans aucune avancée côté intrigue, et une fin expédiée super vite, il y avait sûrement possibilité d’écrire quelque chose d’un peu plus équilibré. De plus, là où les deux premiers tomes se concentraient sur les colons, ce tome-ci est moins centré sur eux, il y a plus de passages sur Serena et surtout, sur Harmony et Andrew. D’un côté, c’est une bonne chose, mais il aurait fallu que ça soit comme ça dès le départ; là, se focaliser sur eux alors qu’on y est finalement pas trop attachés, je trouve ça dommage. (Quelque part, Harmony et Andrew, je m’en fichais). Et la big révélation sur Serena et Harmony… mais WTF?! je n’ai pas compris d’où ça sortait, à part pour noircir encore le tableau sur Serena (qui n’en avait pas besoin), quel est l’intérêt pour l’intrigue? ça n’apporte rien et j’ai trouvé que l’auteur s’éparpillait un peu trop.

Ensuite (et là je reste sur ce que je lui reproche depuis le début), c’est vraiment trop binaire, les méchants sont juste des caricatures, les gentils sont trop gentils, il n’y a aucune nuance ou psychologie des personnages. J’avoue que j’ai du mal avec ça. C’est un reproche que je peux faire à beaucoup de romans YA et celui-ci ne fait pas exception – je trouve même que c’est particulièrement marqué ici.

J’ai aussi eu du mal à avaler le fait que les ‘pionniers’, pour la plupart, oublient les trahisons de Serena en quelques mois, et en sont pour certains à se ranger de son côté. C’est juste totalement improbable et absolument pas crédible! Et puis finalement, la fin n’apporte que peu de réponses, beaucoup d’éléments restent flous et si parfois j’apprécié les fin ouvertes, je trouve qu’ici ce n’était pas la meilleure option à choisir.

J’en fait un tableau très noir alors que j’ai lu l’intégralité des 600 pages en moins 24h: j’y ai donc tout de même trouvé mon compte un minimum! Le style (le côté télé réalité) est, malgré un gros côté superficiel, très efficace, on a envie de savoir la suite, l’aspect page turner des premiers volumes est vraiment préservé. Ca se lit tout seul et on passe un bon moment en compagnie de Léonor. Malgré tous les points négatifs que j’ai soulevés, mon ressenti est plutôt positif, mais j’en retiendrai surtout que je ne fais définitivement plus partie de la cible visée par ce genre de textes, (même si beaucoup de blogueurs pour qui c’est un coup de coeur ont le même âge que moi…).

En résumé: Image5

8 réflexions au sujet de « Phobos (tome 3) – Victor Dixen »

  1. Il faut savoir qu’une suite a été annoncée (ainsi qu’un hors série sur les filles)… Comme toi, j’aurais été hyper déçue par la fin, car la plupart de mes questions auraient été sans réponses. Je te rejoins sur le fait que l’auteur s’éparpille un peu, ce qui créé des longueurs. Malgré tout, j’ai apprécié ma lecture. Je n’ai pas lu aussi vite (waouh ! Une journée, chapeau !), cependant j’ai dévoré chaque page.^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *