Avant de t’oublier – Rowan Coleman

avant-de-toublier

Synopsis: 

Claire mène une vie heureuse en compagnie de son mari et de ses deux filles. Mais son bonheur est de courte durée : elle découvre qu’elle est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Sa mémoire part à la dérive, et elle oublie ce qu’elle croyait gravé en elle pour toujours. Pour lutter contre sa disparition, son mari lui offre un carnet dans lequel elle notera tout ce qu’elle n’a pas encore oublié. Une façon de faire comprendre à ses filles que même si ses jours sont comptés, la vie a encore de beaux jours devant elle.

image9 bis

Mon avis: 

Comme d’habitude, dès qu’un roman parle maladie / santé, il m’intéresse. Ici (pour une fois) ce n’est pas de cancer qu’on parle, mais d’Alzheimer (oui, c’est aussi assez courant, mais quand même moins ^^). Je voudrais d’ailleurs aussi lire Still Alice (adapté au ciné avec Julianne Moore).

Bref, pour Avant de t’oublier, nous plongeons dans le quotidien de Claire (qui vient d’être diagnostiquée d’Alzheimer précoce) et de ses proches (son nouveau mari Greg, leur fille de 3 ans Esther, sa fille d’un autre père Caitlin, et sa mère Ruth). Le texte nous montre aussi bien la vision de la maladie de la malade elle-même que la détresse dans laquelle sont plongés ses proches (ses enfants, voyant que leur mère ne peut plus s’occuper d’eux, ou son mari, qu’elle ne reconnait pas et pour qui elle ne ressent du coup plus rien). Même si Claire est le personnage principal, les chapitres alternent avec Caitlin, et on découvre le point de vue régulier de Greg et de Ruth via un carnet qu’ils ont acheté pour consigner leurs souvenirs communs et entretenir la mémoire de Claire.

Les seules choses que je regrette un peu, c’est que l’auteur s’est peut-être un peu trop attardée sur l’histoire de Caitlin (et encore). Et je n’ai pas trop compris l’intérêt du personnage de Ryan. En dehors de ces deux points, je trouve le texte très fort, émouvant sans être larmoyant, touchant, bref, bouleversant. On ne peut s’empêcher de se mettre à la place de cette famille (à la fois à la place de Claire: « comment réagirais-je si j’apprenais que je souffre d’une maladie neuro dégénérative? » et à la fois à la place des autres « comment réagirais-je si j’apprenais que mes parents / mon mari / mon enfant souffrait d’Alzheimer? »). J‘aimerais pouvoir travailler sur des essais sur cette maladie (je ne travaille qu’en cancéro) qui est vraiment terrible (comme beaucoup de maladies finalement)

En bref, si vous ne craignez pas les histoires tristes, n’hésitez pas à lire celle-ci, elle est bien écrite, les personnages sont attachants et l’ensemble est vraiment poignant!

En résumé: Image7

6 réflexions au sujet de « Avant de t’oublier – Rowan Coleman »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *