L’île aux papillons – Corina Bomann

lile-aux-papillons

Synopsis: 

Juste avant de mourir, Emmely Woodhouse, descendante de la riche famille Tremayne, a laissé à sa petite nièce Diana plusieurs indices sur l’histoire de ses ancêtres, disséminés dans son manoir. Diana décide de découvrir pourquoi son arrière-arrière-grand-mère, Grace, a été déshéritée il y a plus d’un siècle. Une quête qui l’entraînera jusqu’au Sri Lanka, pour un voyage inoubliable.

image9 bis

Mon avis:

En ce moment je lis pas mal de contemporains/historiques; celui-ci en fait partie, puisqu’on va à nouveau mélanger deux époques, la nôtre et la fin du XIXème siècle, pour dénouer un secret familial. Je suis friande de ce genre d’histoires et comme c’était prévu, j’ai adoré ma lecture!

J’avoue avoir été un peu perplexe au début, pas à cause de l’histoire mais plutôt en raison du style de l’auteur qui m’a un poil dérangée au départ, la faute à quelques paragraphes que je trouvais.. niais (à défaut d’un autre terme): l’auteur y enfonçait des portes ouvertes. Je n’ai plus les exemples en tête mais je me souviens avoir levé les yeux au ciel deux ou trois fois. J’ai aussi trouvé bizarre que le secret dont il est question soit ainsi « mis en scène » par le majordome, ça ne m’a pas paru des plus crédibles.

A l’exception de ces détails, j’ai tout aimé dans ce roman. Rien d’original dans la structure pourtant, une jeune femme de notre époque va enquêter pour découvrir un secret de famille, qui va l’amener jusqu’au Sri Lanka sur la plantation de thé de son ancêtre, tandis qu’en parallèle, on va suivre son ancêtre jusqu’à ce qu’arrive le fameux secret.

On voyage entre l’Allemagne, l’Angleterre, le Sri Lanka, le XXIème et le XIXème siècle et l’auteur nous ballade sans jamais nous perdre. Je me suis beaucoup attachée aux deux personnages féminins principaux et j’ai eu du mal à le lâcher – tellement, à vrai dire, que j’ai lu toute la nuit pour le terminer!

En résumé: Image7

6 réflexions au sujet de « L’île aux papillons – Corina Bomann »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *