Unravel me (Insaisissable, tome 2) – Tarereh Mafi

shatter-me-2-unravel-me

Synopsis: 

Image1 Juliette has escaped to Omega Point. It is a place for people like her—people with gifts—and it is also the headquarters of the rebel resistance. She’s finally free from The Reestablishment, free from their plan to use her as a weapon, and free to love Adam. But Juliette will never be free from her lethal touch. Or from Warner, who wants Juliette more than she ever thought possible.

france Réchappée des griffes du terrible Warner, Juliette trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec Adam, celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours. Mais Warner n’a pas l’intention d’abandonner sa proie. De retour à la base, tout en se remettant de sa blessure presque fatale, le fils du dictateur, Warner, doit contrôler ses soldats et réprimer toute forme de rébellion dans le secteur qu’il dirige. Toujours aussi obsédé par la fuite de Juliette, il veut avant tout la retrouver, quoi qu’il lui en coûte. Il n’a pas non plus oublié ceux qui ont permis l’évasion de la jeune fille, Adam et Kenji, à qui il compte bien faire payer cher leur trahison. Mais quand le Commandant Suprême, le père de Warner, arrive pour corriger les erreurs de son fils, il est clair que le sort de Juliette ne lui tient pas tant à cœur. Warner ne peut pourtant pas courir le risque de perdre celle qu’il considère comme la clef de voûte de son plan de victoire secret… »

image9 bis

Mon avis:

Image1 I was kind of worried to read this book, because I was afraid that the flaws I found in book #1 (essentially the lack of originality) might be worse in this one. But I did found it quite good! Nothing much happens, but I really enjoyed the author’s work on her main character’s psychology. 

At the end of the first one, my feelings were a bit mixed up. I felt like it was gonna be some kind of dystopian remake of XMen. And, even if I did not really mentionned it in my review, the relationship between Juliette and Adam did not completely convince me. I thought it was too « easy » (the girl spends years locked up and all of a sudden, she finds the perfect guy she’s been waiting for for years, the guy who also wanted her, and who’s basically perfect. (in real life we’re all chasing this guy, and she finds him in a vault! *no I’m not bitter at all* haha). And maybe I found Adam a bit too plain (taking care of his little brother was a really way too cliché).

And then we have Unravel me. And even if we do find the traditional “training-to-master-your-powers”-part, Juliette seemed like she was reacting logically given what she’s been through, as Kenji’s reactions toward her and the lectures he gives her. It’s time she understands she’s not the only one with a hard life, but with her past, I understand her. Kenji, who’s the fun one the series, is the archetype of the character I would not normally like, but here, I don’t know why (maybe because I read in English), I actually like him 🙂

We clearly see Adam much less that in Shatter me, and his idyllic relation with Juliette is finally not so much (idyllic), especially since Juliette seems to get closer to Warner, who has an important part in my appreciation of the book J There is a sort of love triangle and I wonder if Tahereh Mafi is gonna keep the path which appears here (Juliette and Warner instead of Juliette and Adam?!): I would actually like it, it would definitely be more original 🙂

france J’appréhendais un peu ce second tome, j’avais peur que les travers du premier (essentiellement le manque d’originalité) ne s’aggravent. Au final, je dois dire que je l’ai trouvé vraiment pas mal! Il ne se passe pas forcément grand chose, mais j’ai beaucoup apprécié le travail de l’auteur sur la psychologie de ses personnages principaux.

A la fin du premier, j’étais un peu mitigée, j’avais l’impression qu’on partait dans un genre de remake XMen à la sauce dystopie. Et puis aussi, même si j’en ai assez peu parlé dans ma chronique, la relation de Juliette avec Adam ne m’a pas forcément transportée: je la trouvais un peu trop ‘facile’ (la nana elle passe des années enfermée, et forcément, le premier mec qu’elle croise, c’est celui auquel elle pense depuis des années, celui qui pense à elle depuis des années, qui est super beau, etc. (Bref, le genre de mec parfait que nous en vrai on cherche toutes désespérément, et elle, elle tombe dessus dans un cachot! *non je ne suis pas aigrie* haha). Bref, un peu trop facile. Et puis peut-être un peu trop lisse (le coup du petit frère dont il s’occupe, j’avoue que c’est peut être un peu trop dans le cliché…).

Et puis il y a Unravel me. Et là, même si effectivement on retrouve le traditionnel « entrainement pour maîtriser mes nouveaux pouvoirs » qu’on a déjà lu 50 fois, le personnage de Juliette m’a paru réagir de façon logique à ce qu’elle a vécu, tout comme les réactions de Kenji vis-à-vis d’elle et les sermons qu’il peut lui faire m’ont paru vrais également. A la fois il est temps qu’elle comprenne qu’elle n’est pas la seule à galérer dans la vie, et à la fois vu ce qu’elle a vécu je la comprends. Le personnage de Kenji, qui est la caution comique du livre, est l’archétype du personnage qui habituellement m’agace, mais là, je ne sais pas pourquoi (peut-être à cause de ma lecture en VO ?), je l’aime beaucoup :).

On voit beaucoup moins Adam et la relation idyllique qu’il a avec Juliette ne l’est plus tant que ça. D’autant plus qu’elle se rapproche de Warner, qui joue pour beaucoup dans mon appréciation du roman J. Il y a une sorte de triangle amoureux qui se crée et je me demande si Tahereh Mafi va aller au bout de ce qui semble se profiler (Juliette et Warner au lieu de Juliette et Adam ?!), ce qui me plairait bien, pour le coup, ça serait original 🙂

En résumé: Image5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *