Neige – Maxence Fermine

neige

Synopsis: 

Ce petit livre est le poème de la neige et l’histoire de son poète Yuko, une sorte de funambule des mots.
C’est aussi une très belle histoire d’amour, au délicieux parfum zen, étrange et originale.
Un très beau poème d’amour donc.

image9 bis

Mon avis: 

Neige est un roman (plutôt une nouvelle en fait, il fait moins de 100 pages avec des chapitres hyper courts) très particulier. Il m’a été offert par une amie dans le cadre du swap « feel good » (il faut que je rédige l’article du swap), c’était le seul livre qui n’était pas dans mes wish lists et je ne pense pas que je l’aurais acheté et/ou lu sans ce swap.

Neige, c’est l’histoire d’un jeune homme féru de haïkus, des poèmes japonais très courts, et de neige. Tous ses poèmes parlent de neige d’une façon ou d’une autre. Un jour, il est repéré par la cour royale, mais on reproche à ses poèmes (excellents en dehors de ça) de manquer de couleur. Il est envoyé se perfectionner chez un maître. En chemin, il découvre le corps d’une femme enveloppé dans une gangue de glace…

Le texte est extrêmement particulier, les phrases sont très courtes, on atteint des sommets de concision (ce qui colle avec les haïkus au cœur de l’histoire d’ailleurs). Une poésie évidente s’en dégage, et quelque part, on ressent la neige, les haïkus et la blancheur qui passionnent le personnage. C’est raffiné, c’est délicat, c’est beau, c’est plein de sagesse ; je trouve que le fond et la forme s’accordent parfaitement. Je suis d’ailleurs étonnée que l’auteur soit français, tellement le livre colle à l’image que je me fais d’un récit japonais (préjugés quand tu nous tiens). Mais malgré toutes ses qualités, je serais bien en mal de dire si j’ai aimé ou non. Je ne pense pas être faite pour ce genre de récits un peu décalés (d’autant que la poésie, ce n’est clairement pas mon truc). A lire pour se faire son propre avis.

En résumé: Image4

8 réflexions au sujet de « Neige – Maxence Fermine »

  1. Je suis complètement passée à côté aussi et n’y ai pas compris grand chose… Oui il s’en dégage une certaine beauté et de fait l’écriture colle parfaitement au contexte, mais je me suis franchement ennuyée et n’ai pas été très réceptive à la magie des mots et de la poésie…
    Je suis contente de lire ton avis similaire au mien, car je ne voyais que de grandes éloges sur ce livre…

  2. Ping : Swap feel good | Les chroniques de Totoro

  3. J’avoue que ton avis me donne envie de lire cette nouvelle . Je pense que la poésie est , à son niveau , une fleur qui resplendis dans notre jardin personnel . Mais j’avoue n’être pas sensible à toute les formes de poésie. Ici , le thème de la neige , pour un écrivain qui se retrouve devant sa page blanche , j’avoue que cette similitude coloris tique me tente assez . A lire avant que l’envie ne fonde comme la neige ….

  4. Je l’avais lu il y a plusieurs années et à mon souvenir, j’avais beaucoup apprécié. Par contre, après une relecture (il y a plus ou moins un an), je suis restée plutôt de marbre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *