The boy in the striped pyjamas – John Boyne

the boy in the striped pyjamas

Synopsis: 

Image1 When Bruno returns home from school one day, he discovers that his belongings are being packed in crates. His father has received a promotion and the family must move from their home to a new house far far away, where there is no one to play with and nothing to do. A tall fence running alongside stretches as far as the eye can see and cuts him off from the strange people he can see in the distance. But Bruno longs to be an explorer and decides that there must be more to this desolate new place than meets the eye. While exploring his new environment, he meets another boy whose life and circumstances are very different to his own, and their meeting results in a friendship that has devastating consequences.

france Vous ne trouverez pas ici le résumé de ce livre car il est important de le découvrir sans savoir de quoi il parle. On dira simplement qu’il s’agit de l’histoire du jeune Bruno que sa curiosité va mener à une rencontre de l’autre côté d’une étrange barrière. Une de ces barrières qui séparent les hommes et qui ne devraient pas exister.

image9 bis

Mon avis:

Image1 I have seen the movie 2 ou 3 years ago and I wanted to discover the novel. It’s written in a very simple way, since it is considered as a « children’s book ». I’m not sure all kids would understand everything though; you gotta have some historical knowledge, and adults might get the references better.

The plot is pretty basic: a nazi officer is promoted and must go to Auschwitz with his family (weird notion of promotion right?). We will follow the story through the eyes of his son Bruno, 9 years old, who does not quite understand the world he lives in. By his innocence, he will underline the horrors of the war.

I’m telling you about Auschwitz, but the camp is never clearly named, like the « Fuhrer »: Bruno can’t pronounce those two words and Auschwitz becomes Out-With (Bruno wonders « out with what? ») whereas the Fuhrer becomes the Fury (love this one!). I really appreciate this idea from the author, to implicate the reader through a children’s eye, it does reinforce the message and the result is deeply moving and poignant.

I can’t say that I loved it, because it’s not the kind of story that you « love », but it’s clearly one to discover, whether the book or the movie. The end is definitely in line with the rest of the book, but it remains remarkable and memorable. 

france J’avais vu le film il y a deux ou trois ans et je voulais découvrir le livre. Il est d’un abord très simple puisqu’il est considéré comme un livre pour enfants. (Je ne suis pourtant pas certaine qu’un enfant ne connaissant pas encore l’histoire de la seconde guerre mondiale puisse tout comprendre; les adultes seront plus à même de saisir les références).

L’histoire est simple: un officier nazi est « promu » et doit partir à Auschwitz (oui, curieuse notion de promotion) avec sa famille. On va suivre le récit par le biais de son fils Bruno, 9 ans, qui ne comprend pas le monde qui l’entoure, et qui, innocemment, met en exergue les horreurs de son quotidien.

Je vous parle d’Auschwitz, mais le camp n’est jamais clairement cité, de même que le « Fuhrer »: Bruno ne parvient pas à prononcer ces mots-là et Auschwitz devient « Out-with » (je rappelle que je l’ai lu en VO et que Bruno se demande au départ « out with what? »), tandis que le Fuhrer devient le « Fury » (assez génial comme lapsus!). J’aime beaucoup ce parti pris de l’auteur de nous faire traverser son histoire à travers les yeux d’un enfant, ça renforce vraiment le message et le résultat est franchement bouleversant. 

Je ne peux pas dire que j’ai adoré car pour moi on ne peut pas « adorer » ce genre d’histoire, mais c’est clairement un récit à découvrir, que ce soit le roman ou le film. La fin est dans la lignée du reste du livre mais pourtant ça reste une grosse claque qui marque. A lire ou à voir!

En résumé: bon-livre-bis

2 réflexions au sujet de « The boy in the striped pyjamas – John Boyne »

  1. Je ne connais le film que de nom, mais j’avais été intriguée, même si ma petite âme sensible se dit que je vais sûrement pleurer toutes les larmes de mon corps ^^ Ton avis me donne envie de découvrir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *