Origines, partie 1 (Les étoiles de Noss head, tome 4) – Sophie Jomain

noss head 4

Synopsis: 

Chaque fois que je croyais que notre vie était cousue de fil blanc, Leith et moi devions faire face à une nouvelle adversité, une nouvelle attaque. J’en venais à me demander si, un jour, nous goûterions à la paix à laquelle nous aspirions. Personne ne mesure l’immensité de sa chance quand il affirme que son existence est monotone. Personne. Aux innocents les mains pleines… C’est ce qu’on dit. Mais moi, je n’étais plus innocente du tout. Alors, que me réserverait le destin, cette fois-ci ? Que me volerait-il ? J’en avais une vague idée. J’allais devoir me préparer au pire.

image9 bis

Mon avis: 

Si elle est facile à lire et donc globalement agréable depuis le premier tome, je reste assez circonspecte sur cette saga depuis le début, tellement je la trouve bourrée de clichés sur les vampires, les loups-garous et le genre YA en général. Ce quatrième tome est celui qui m’aura le moins convaincue pour le moment (quelque part, la fin du tome 3 aurait pu se suffire à elle-même et clôturer la série).

Dans ce 4ème volet, on a perdu tout l’attrait de la nouveauté qu’on pouvait avoir au départ; on connait les personnages, leur univers, rien de neuf de ce côté-là à part quelques détails, et franchement on tourne un peu en rond. J’ai l’impression que Sophie Jomain a exploré tout ce qu’elle voulait explorer dans son monde et que ce tome-ci est plus là en bonus que pour nous offrir quelque chose de vraiment substantiel. Leith est totalement absent de ce tome – c’est même l’enjeu principal, puisqu’il a disparu avec Darius et qu’il faut le retrouver – et j’ai trouvé que le texte souffrait de son absence, c’est tout de même un pilier de la saga.

L’écriture reste excessivement simple (trop à mon goût) et les clichés sont une fois de plus légion (la Transylvanie? le vampire originel..? seriously?). Seule la fin est un peu plus intéressante, et le roman se termine une nouvelle fois sur un gros cliffhanger (il faut le reconnaître, l’auteure est force de ce côté-là ^^) qui donne carrément envie de lire la suite pour avoir le fin mot de l’histoire.

En bref, malgré ses défauts, je suis attachée à cette saga et à ses personnages, mais ce tome-ci n’est clairement pas le meilleur 🙁

En résumé: Image4

 

2 réflexions au sujet de « Origines, partie 1 (Les étoiles de Noss head, tome 4) – Sophie Jomain »

  1. Cet avant dernier tome est vraiment un régal. Moi qui ai eu des débuts périlleux avec cette saga, je dois bien admettre que la plume de l’auteure est remarquable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *