L’écho des coeurs lointains, partie 2 (Outlander, tome 7.2) – Diana Gabaldon

 outlander 7.2

Synopsis: 

La bataille de Saratoga prend un tournant décisif dans la guerre d’Indépendance. Jamie, devenu tireur d’élite, y reconnaît son fils naturel, William, et affronte son cousin, le brigadier Fraser, qui sera mortellement blessé. Le général Burgoyne exige alors que Jamie ramène sa dépouille en Écosse. Jamie espère y retrouver sa presse à Édimbourg afin de retourner se battre aux côtés des rebelles à coups de pamphlets. Pendant ce temps, au XXe siècle, Brianna et Roger élèvent leurs enfants, Jem et Mandy, au manoir de Lallybroch.

image9 bis

Mon avis: 

J’avais retrouvé avec grand plaisir Jamie et Claire dans le premier volume de L’écho des coeurs lointains, mais je reconnais que j’ai moins accroché à celui-ci, en tout cas au début. 

Le couple principal a quitté Fraser’s Ridge et atterrit en plein coeur des batailles de la guerre d’indépendance des Etats-Unis. William, le fils illégitime de Jamie (qui ne connait pas l’identité de son père biologique) est également de la partie, mais dans le clan adverse. Enfin, Brianna et Roger continuent de suivre au XXème siècle les aventures de Claire et Jamie par le biais des lettres qu’ils leur ont laissées.

Dans le précédent tome, j’avais apprécié le rythme et l’alternance des personnages; le seul reproche que je faisais, c’était qu’on suivait trop William à mon goût, alors qu’il n’apporte rien à l’histoire pour moi. Clairement, ici, ce « point noir » est accentué, puisqu’on ne voit que très peu Brianna et Roger dans les 400 premières pages (2 chapitres à tout casser), alors que William est très présent, de même que des scènes de bataille qui (disons-le clairement) m’ennuient. J’ai donc eu du mal à avancer durant des 400 premières pages, trop longuettes à mon goût et ne parvenant pas à insuffler un quelconque intérêt à William.

L’intrigue finit tout de même par prendre son envol et là, j’ai retrouvé ce que j’aime dans cette saga: une histoire d’amour magnifique entre Jamie et Claire, de l’histoire, un poil de fantastique, un rythme d’alternance entre les personnages parfaitement dosé, bref, les 300 dernières pages sont bien plus réussies! Le tome se termine sur un triple cliffhanger franchement haletant (à la fois côté William, côté Claire/Jamie et côté Brianna/Roger) et je n’ai qu’une envie, c’est lire la suite!

Bref, malgré un démarrage laborieux, l’auteur a su se ressaisir et continue de faire de cette saga une magnifique série, probablement ma préférée à ce jour!

En résumé: bon-livre-bis

4 réflexions au sujet de « L’écho des coeurs lointains, partie 2 (Outlander, tome 7.2) – Diana Gabaldon »

  1. Ah ça y est tu es arrivée au terme de l’histoire (sortie je veux dire) je suis dac avec toi sur la longueur au départ… on s’en serait passé mais malgré cela, comme toi, j’ai bien accroché…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *