Red Queen- Victoria Aveyard

red queen


Synopsis:

Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon. Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

image9 bis

Mon avis:

Red Queen fait des émules sur la toile depuis l’an dernier, j’ai donc fait une entorse à ma résolution d’avancer des sagas plutôt que d’en commencer pour lire ce premier tome.

Au final, si ma lecture a été sympathique et agréable, je suis loin de l’avoir trouvé original (comme je peux le voir dans beaucoup d’avis). Au contraire, je trouve que le mélange d’éléments de d’autres dystopies est tellement flagrant que ça m’a un peu gênée. Ce n’est pas évident de renouveler ce genre et de proposer quelque chose de nouveau, et ce n’est pas avec ce roman que ça arrivera. Pour autant, quand on aime ce genre d’histoires, Red Queen remplit tout à fait son contrat. Rebondissements, romance, inégalités sociales, révolution, trahisons, pouvoirs, bref, le cahier des charges est rempli.

On sent que c’est du YA, je n’ai pas trouvé l’univers hyper poussé, l’ensemble est assez manichéen et certains personnages franchement caricaturaux. Et puis, ce qui arrive à Mare m’a semblé complètement improbable vu le contexte décrit dans le livre. Ca reste malgré tout assez efficace, le personnage principal est attachant et je suis curieuse de voir ce qui va se passer dans le second tome.

Bref, une lecture sympathique mais sans plus. Je lirai tout de même la suite par curiosité.

En résuméImage5

19 réflexions au sujet de « Red Queen- Victoria Aveyard »

  1. Oui, le problème des dystopies, c’est toujours pareil… je ne sais pas encore si je vais le lire celui-là, peut-être quand j’aurai envie de renouer avec le genre ^^

  2. Je suis totalement de ton avis, lorsque je me suis plongé à mon tour dans ce roman je m’attendais à énormément de choses sauf qu’il n’en est rien.
    J’ai apprécié l’histoire mais j’ai vraiment du mal avec l’héroïne manquant cruellement de personnalité.

    • ah, pour ma part je ne trouve pas qu’elle manque de personnalité, mais c’est vrai que je n’ai pas trouvé l’ensemble transcendant ^^

  3. Je suis d’accord avec toi, je l’ai lu l’année dernière et j’ai trouvé l’intrigue trop déjà vu. Même si j’ai bien été prise dans l’histoire je repousse toujours la lecture du deuxième tome.

  4. Ping : Glass sword (Red Queen, tome 2) – Victoria Aveyard | Les chroniques de Totoro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *