Ainsi résonne l’écho infini des montagnes – Khaled Hosseini

ainsi résonne l'écho infini des montagnes


Synopsis:

Dans le village de Shadbagh, en Afghanistan, Abdullah, 10 ans, veille sur sa petite soeur Pari. Entre les 2 enfants, l’amour est si fort qu’il leur permet de supporter la disparition de leur mère et les absences de leur père qui cherche du travail. Mais un choix terrible modifiera à jamais le destin des deux jeunes vies, et de bien d’autres encore…

image9 bis

Mon avis:

J’ai vu passer des avis extrêmement positifs sur la blogo pour les livres de cet auteur, qui m’intriguait beaucoup. Une de mes amies en a lu un et a beaucoup aimé, et j’ai offert celui-ci à ma belle-mère qui a eu un coup de coeur, je me suis donc finalement lancée :). D’un côté, je suis contente car j’ai bien aimé alors que je pensais que le sujet de l’Afghanistan ne me parlerait pas, donc c’est une bonne surprise; mais j’en ai entendu tellement de bien que je suis malgré tout un peu déçue de ne pas avoir eu THE coup de coeur. 

Je m’explique: le fond de l’intrigue est relativement simple. Un frère et une soeur en Afghanistan sont très proches; mais ils vont être séparés et leur vie à tous les deux en sera bouleversée. L’intrigue se déroule sur une soixantaine d’années, de leur enfance dans les années 50 jusqu’aux années 2010. L’enjeu, c’est de savoir si la vie va finir par les réunir ou non. Chaque chapitre (assez longs, certains font 70-80 pages!) nous présente un fragment de l’histoire vu d’un personnage chaque fois différent, et toujours un personnage secondaire du chapitre précédent. Par exemple, dans le premier, on a le point de vue du frère, puis on passe au point de vue de sa belle-mère, brièvement évoquée auparavant, etc. Ca apporte à la fois un vrai plus au roman (le fait d’avoir plusieurs points de vue permet souvent de mieux appréhender tous les tenants et les aboutissants d’une intrigue, ainsi que la psychologie des personnages), mais ici, le fait de ne voir chaque personnage qu’une seule fois nous empêche de vraiment nous attacher à eux (ou bien, on finit par s’y attacher après 50 pages, mais juste après on bascule avec quelqu’un d’autre sans jamais revenir sur le premier, et ça a un côté très frustrant). Et puis, on s’y perd un peu au final, on perd de vue l’essentiel (le frère et la soeur).

A côté de ça, j’ai trouvé dommage que l’émotion se concentre surtout sur l’extrême fin du récit (les 30 dernières pages en gros), je m’attendais à une sorte d’ascenseur émotionnel qui n’est jamais vraiment arrivé, et c’est pour ça que ce n’est pas un coup de coeur. Attention, je ne dis pas que je n’ai pas aimé, au contraire, j’ai vraiment passé un bon moment de lecture, l’auteur écrit très bien et l’histoire, une jolie chronique familiale douce-amère, est très attachante. D’après quelques avis que j’ai pu lire sur LA, ce n’est pas le meilleur de l’auteur, je vais donc me pencher de plus près sur les deux autres qu’il a écrits. Je voudrais aussi ajouter un mot sur la réédition que j’ai lue et sa magnifique couverture (encore plus belle en vrai, tout le bordeaux de la couverture (titre et branche) est en fait irisé, et l’illustration court à la fois sur la tranche et le dos du livre, ce qu j’adore :))!

En résumébon-livre-bis

12 réflexions au sujet de « Ainsi résonne l’écho infini des montagnes – Khaled Hosseini »

  1. Le seul de l’auteur que j’ai lu,c ‘est Les cerfs volant de Kaboul, et il est terriblement touchant. A lire absolument selon moi, je l’ai même étudié au lycée tant c’est de la bonne littérature contemporaine 🙂

  2. Moi j’ai lu Mille Soleils Splendides et il est aussi très très touchant, et très beau. Je pense me le procurer car je ne pense qu’on ne peux être déçu avec cet auteur et puis comme tu l’as souligné la couverture est magnifique !!! Bonne lecture 🙂

    • j’aimerais bien qu’ils rééditent 1000 soleils splendides avant de l’acheter avec une couverture dans ce genre-là en fait x)

  3. j’avoue que j’aurais eu quelques difficultés à résumer ce récit et j’ai relu avec plaisir ta chronique qui résume parfaitement le fond de ma pensée. Je dirais même plus, vraiment parfaitement .
    Aussi , je n’ai rien d’autre à ajouter sur ce livre si ce n’est que je serais curieux de lire un autre roman de cet auteur . En résumé : à lire .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *