Les Brillants – Marcus Sakey

les brillants

Synopsis: 

Dans le Wyoming, une petite fille perçoit en un clin d’œil les secrets les plus sombres de tout un chacun. À New York, un homme décrypte les fluctuations des marchés financiers et engrange 300 milliards de rofit en une semaine. À Chicago, une femme maîtrise le don d’invisibilité en sachant d’instinct se placer là où personne ne regarde. On les appelle les «Brillants», et depuis les années 1980 1 % de la population naît avec ces capacités aussi exceptionnelles qu’inexplicables. Nick Cooper est l’un d’eux : agent fédéral, il a un don hors du commun pour traquer les terroristes. Sa nouvelle cible est l’homme le plus dangereux d’Amérique, un Brillant qui fait couler le sang et tente de provoquer une guerre civile entre surdoués et normaux. Mais pour l’arrêter, Cooper va devoir remettre en cause tout ce en quoi il croit, quitte à trahir les siens.

image9 bis

Mon avis: 

Une intrigue SF comme celle-ci ne pouvait que m’intéresser. Pourtant, je ressors vraiment déçue de ma lecture. L’auteur s’est concentré sur une intrigue policière (une chasse au terroriste) en reléguant au second plan tout le côté surnaturel qui est pourtant le fond de l’histoire. Et en tant que pure intrigue policière, le roman n’est pas fondamentalement mauvais, mais il y avait tellement de potentiel à exploiter que je suis restée sur ma faim pendant toute ma lecture.

Dans l’univers de Marcus Sakey, les « mutants » sont appelés Brillants; ils sont apparus au début des années 80 et n’ont pas de pouvoirs spectaculaires (leurs dons ressemblent d’avantage à des facilités intellectuelles). Trente ans plus tard, le gouvernement craint ces Brillants qui sont regardés de travers par toute la population. L’un d’entre eux est responsable d’attaques terroristes sur le territoire américain et est traqué par une équipe spécialisée. Le côté « anti terrorisme » est bien décrit et on imagine bien les enjeux; le rythme est soutenu et beaucoup de scènes sont musclées; pourtant, ce thème est loin de me passionner et je me suis ennuyée… Je n’ai pas non plus accroché aux personnages dont aucun n’a retenu mon attention…

Je n’arrive pas bien à mettre les mots sur ce qui m’a gênée, mais je ne suis clairement pas convaincue. Dommage, car le pitch était vraiment attirant :/

En résumé: Image1

11 réflexions au sujet de « Les Brillants – Marcus Sakey »

  1. Arf, zut, je l’ai dans ma pal depuis un bon moment celui-là. Je pensais aussi qu’il était beaucoup plus tourné vers le surnaturel et les pouvoirs des personnages. Dommage… On verra bien…

    • il a d’autres avis fort positifs donc j’espère pour toi que tu feras partie de ceux qui aiment 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *