Sans orgueil ni préjugé (Les soeurs Charbrey, tome 1) – Cassandra O’Donnell

sans orgueil ni préjugé

Synopsis: 

Le mariage ? Morgana Charbrey ne veut pas en entendre parler ! Elle préfère son indépendance et les sciences, passion qu’elle dissimule derrière une prétendue maladie, loin des regards courroucés de la bonne société. Lorsqu’elle apprend que le manuscrit de sa sœur a été refusé par un éditeur méprisant l’intellect féminin, Morgana décide d’aller confronter ce personnage cynique et détestable. Si ce dernier pense pouvoir confondre la demoiselle à coups de reparties cinglantes et de sourires enjôleurs, il ne sait pas encore à qui il a affaire…

image9 bis

Mon avis: 

Sans orgueil ni préjugé est le premier roman d’une série de romances historiques, Les soeurs Charbrey. L’auteur, contrairement à ce que son pseudonyme pourrait laisser penser, est française. Elle a délaissé son style de prédilection (l’urban fantasy) pour se lancer dans cette nouvelle saga. Je ne connaissais pas cette auteure, mais j’ai été attirée par le titre, je pensais qu’il s’agirait d’une sorte de réécriture d’Orgueil et préjugé, mais en fait ça n’a rien à voir (mis à part le fait que ce soit une romance en Angleterre au XIXème siècle).

Là où le « vrai » Orgueil et préjugé était doux et teinté d’un charme suranné lumineux, Sans orgueil ni préjugé se révèle être plutôt mal rédigé – en tout cas, il y a un gros décalage entre l’époque à laquelle est censée se dérouler l’histoire et la plume de l’auteur, résolument moderne. La ponctuation n’est pas bien utilisée, il manque des virgules à de nombreux endroits et l’ensemble fait vraiment trop « oral » et peu soutenu – alors qu’on sent que l’auteur a fait un effort dans les dialogues pour coller avec l’époque du livre, du coup c’est d’autant plus dommage. C’est tellement simple à lire que ça en devenait gênant pour moi; en dehors des quelques courtes scènes de sexe, ça aurait complètement pu être un livre destiné aux ados. L’intrigue n’est pas des plus originales en plus, c’est encore une fois l’histoire d’une jeune fille au fort caractère mais sans expérience avec les hommes qui va rencontrer un rustre qui se révèlera bien meilleur qu’il ne le paraissait au premier abord. Pas de quoi casser 3 pattes à un canard donc.

Pourtant, ma lecture n’a pas été désagréable ou catastrophique pour autant, c’est juste clairement un roman de détente qui ne prétend à rien d’autre – ne vous attendez pas à un chef-d’oeuvre, à de l’émotion, non, c’est un livre-bonbon: vite lu, apprécié mais vite oublié. Je lirai tout de même la suite par curiosité, quand j’aurai envie de me détendre entre deux romans plus conséquents.

En résumé: Image5

14 réflexions au sujet de « Sans orgueil ni préjugé (Les soeurs Charbrey, tome 1) – Cassandra O’Donnell »

  1. Totalement d’accord ! J’avais beaucoup aimé sa série Rebecca Kean, mais celui-là, je l’ai trouvé sans plus. Pour se détendre, mais il ne faut pas chercher de la crédibilité ou du solide niveau intrigue.

  2. Le résumé me tentait bien mais suite à ta chronique je ne pense pas le lire du coup. Il y a tellement de sagas qui se déroulent à cette période et dans ce contexte qui méritent d’être lues que je pense les privilégier par rapport à ce roman.

  3. Coucou Totoro, alors ce livre est clairement un défi de l’éditrice de Cassandra O’Donnell car initialement son genre n’est pas du tout la romance mais plutôt l’urban fantasy. Et en effet, la maison d’édition a choisi un titre d’ouvrage faisant penser à Orgueil et préjugés pour mieux vendre et c’est dommage car cela fait défaut au livre (pour cause de comparaison). Ni orgueil et sans préjugé est une jolie romance historique (détente à mes yeux). Mais c’est surtout une grosse caricature du genre quand on connait l’auteur. Pour ma part, je trouve cela sympa, un peu maladroit venant de Cassandra mais vraiment sympa à lire. Bisous

  4. J’avais bien aimé ce premier tome. La période historique est trop survolée pour moi, mais j’aime bien la plume de l’auteure. Une lecture agréable, sans prétention, mais très agréable!

  5. En effet, c’est sans prise de tête, et comme tu le dis certains éléments peuvent choquer au vu de l’époque. Je préfère d’ailleurs la saga urban fantasy de l’auteure 🙂

  6. J’ai un peu le même sentiment sur cette lecture. J’ai eu à faire à des romances historiques plus développées ou plus originales, mais cela ne m’a pas empêché de passer un bon moment, c’est léger et divertissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *