Le jardin d’hiver – Frédérique de Keyser

PicMonkey Collage

Synopsis: 

Photographe de presse, Sophia se trouve rarement très loin de son objectif. Malheureusement, il n’est pas facile de faire reconnaître son talent, malgré son travail. Alors, lorsque le célèbre Sam Nahash, écrivain mystérieux que personne n’a jamais pu voir, la convoque, elle est plus qu’étonnée.

image9 bis

Mon avis: 

Le jardin d’hiver est le premier roman que je lis de cette auteur. J’ai d’abord été vraiment attirée par la couverture, que je trouve super jolie. Et puis, une réécriture sexy de La Belle et la Bête, ça me tentait bien 🙂 (oui, j’aime les romances érotiques et les réécritures de contes, et j’assume). En plus, le personnage principal est photographe! J’étais encore plus intriguée :).

Au final, ça donne quoi? Un roman plutôt bien écrit (malgré quelques expressions orales ou moins soutenues qui font leur apparition une fois de temps en temps et qui ne collent pas avec le reste du texte), aux scènes de sexe plutôt classes, aux personnages attachants et à la mythologie intéressante. Niveau intrigue, on va donc suivre Sophia, photographe, et son amie Annette, journaliste. Annette envoie les photos de Sophia a un personnage connu, Sam Nahash, qui pourrait servir de mécène à son amie; mais ledit personnage ne s’est en fait jamais montré en public. Les deux amies se rendent au château où habite Sam, et rencontrent son (ami? employé? garde du corps? colocataire? au début on ne sait pas trop) Shax au passage. La suite du livre correspondent aux aventures respectives des deux couples, qu’on va suivre en parallèle, jusqu’à l’explication finale sur le comportement de Sam.

Il y a des éléments qui m’ont relativement gênée à la lecture, et surtout, surtout le manque de crédibilité des rapports entre les personnages. Pratiquement toute l’histoire se déroule sur 3 ou 4 jours seulement, et les relations entre eux, qui passent de « on ne se connait pas » à « on ne peut plus se passer l’un de l’autre, on se connait depuis toujours » en un si court laps de temps, ça ne m’a pas paru crédible une seconde. J’ai vraiment eu du mal. Du jour au lendemain, les filles emménagent plus ou moins au château sans qu’il soit pratiquement jamais question du reste de leur vie, de leurs proches, de leur boulot, enfin, c’était plutôt étrange. Et puis, la fin – et donc l’explication du pourquoi du comment Sam se comporte de cette façon – est trop vite expédiée pour moi, le rapport entre cette partie très courte et le reste du livre est mal proportionnée. C’est dommage, d’autant que j‘ai assez aimé l’idée de l’auteur, j’aurais aimé que ça soit plus développé, et que le lien avec la Belle et la Bête soit moins ténu.

Bref, de bonnes idées, une plume globalement agréable, mais un ensemble pas franchement crédible. Le tout reste agréable à lire pour les amateurs d’érotisme 🙂

En résumé: Image5

4 réflexions au sujet de « Le jardin d’hiver – Frédérique de Keyser »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *