Volée noire (Meg Corbyn, tome 2) – Anne Bishop

meg corbyn 2

Synopsis: 

Meg Corbyn rêve de plumes noires ensanglantées dans la neige, sans savoir s’il s’agit d’une prophétie passée ou à venir. Lorsque les ennuis commencent, les Autres et quelques humains doivent s’allier pour protéger leur prophétesse et stopper le danger qui menace de tous les détruire.

image9 bis

Mon avis: 

Ce deuxième tome des aventures de Meg Corbyn m’a tout autant plu que le premier.

J’ai retrouvé avec plaisir les personnages (surtout Meg et Simon, pour qui j’espère un rapprochement concret dans le troisième tome), et j’ai assisté avec joie à l’évolution des relations entre humains et Autres au sein de l’Enclos de Lakeside. La confusion de Simon est très drôle dans sa façon d’aborder sa relation avec Meg, et j’espère que cette partie sera un peu plus développée par la suite.

Ce que je préfère dans cette saga, ce sont les anecdotes à propos de la façon dont les Autres perçoivent les humains. Par exemple, à un moment, on a un Loup écrivain qui aperçoit deux humaines se défendre contre un méchant avec une bouilloire et un balai, et qui se demande si c’est commun pour les humains de se battre avec ce genre d’ustensiles ! ça m’a vraiment fait sourire ^^.

L’intrigue reprend là où s’était arrêté le tome 1, avec la montée des tensions entre Humains et Autres et l’existence d’une drogue mystérieuse. Ce qui était une sous-intrigue dans Lettres écarlates devient ici le fil conducteur de tout le roman. On va en apprendre d’avantage sur les cassandra sangue, tout en suivant à nouveau plusieurs protagonistes : Meg bien sûr, mais également Simon et ses comparses qui gèrent l’Enclos, les policiers humains, le Contrôleur qui dirige l’établissement où sont enfermées les prophétesses…  on sort même de Lakeside, et le roman prend une dimension plus globale, qui ne se limite plus à ses simples protagonistes mais qui les dépasse, et c’est très intéressant de voir comment fonctionne cet univers et comment font deux communautés totalement différentes pour parvenir à cohabiter (non sans heurts). J’ai aimé l’apparition du parti « Humains avant tout » (je ne peux m’empêcher d’y voir une dénonciation de la montée de l’extrême droite…).

La plume de l’auteur est très agréable, mais je peux comprendre que certains lecteurs y trouvent des longueurs. Ca ne me dérange pas, mais c’est vrai que ce n’est pas une saga des plus rythmées.

Petit apparté sur les couvertures : habituellement, les illutrations où on voit une fille super canon qui prend la moitié de la place (par exemple : La sélection de Kiera Cass, Victorian Fantasy de Georgia Caldera…) je n’aime pas du tout, ça me donne direct un mauvais a-priori sur le livre, ça a un côté beaucoup trop « cucul » pour moi. Ici, ça passe, parce qu’il y a un vrai travail autour, avec un fond en NB, une touche de couleur avec le titre, l’apparition d’animaux et de pattes ou d’ailes en fond, je trouve l’ensemble franchement harmonieux et j’aime bien ! (dommage que dans le livre Meg ne soit pas décrite telle qu’elle apparait sur la couverture, je dois reconnaître que ça me perturbe un peu de l’imaginer avec une teinture rousse moche ^^).

En bref, si vous ne connaissez pas cette saga, je vous encourage vraiment à la lire, elle est top ! Originale et riche, avec des personnages attachants, franchement, j’ai hâte que sorte le tome 3 ^^

En résumé: Image7

2 réflexions au sujet de « Volée noire (Meg Corbyn, tome 2) – Anne Bishop »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *