Nos faces cachées – Amy Harmon

PicMonkey Collage

Synopsis:

Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu’à ce qu’il cesse de l’être… Nos faces cachées est l’histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L’histoire d’amour d’une jeune fille pour un garçon brisé, d’un guerrier pour une fille ordinaire. L’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu’il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…

image9 bis

Mon avis:

Nos faces cachées est typiquement le genre de roman sur lequel je ne me serais pas penchée si les critiques n’avaient pas été si bonnes sur la blogo. La couverture, c’est juste l’archétype de la couverture clichée que je n’aime pas, qui nous vend une romance (+/- érotique) mièvre et semblable à des centaines d’autres. Quant au résumé, je trouve qu’il en dévoile trop peu. Etant donné qu’en général, la collection R donne plutôt dans le SFFF, je m’attendais à un minimum de fantastique ou de surnaturel: eh bien, pas du tout!

J’ai eu la chance de le récupérer pour une bouchée de pain auprès de Valentine (du blog Le Brocoli de Merlin) et après lecture, je ne regrette pas du tout de me l’être procuré: j’ai beaucoup aimé!

Certes, l’histoire est un peu simpliste, l’écriture très simple, mais c’est pour moi un roman pour adolescents, et, partant de là, je trouve que c’est un très bon roman pour adolescents ! En dehors d’un côté peut-être un peu trop patriotique, pro-religieux et consensuel, la romance est magnifique, pas du tout mièvre et dégoulinante de bons sentiments, mais très juste, très bien dosée, et avec de vrais messages derrière (les fameuses « leçons de vie » qu’évoque l’ensemble de la blogo) ! (Franchement, la couverture ne lui rend absolument pas justice ! Il est bien plus profond que ne le laisse penser la jaquette !)

On va suivre, sur plusieurs années, l’évolution de 3 personnages principaux : Fern, une ado effacée/mal dans sa peau, amoureuse d’Ambrose, la coqueluche du lycée/champion de lutte, et Bailey, le cousin myopathe de Fern. L’histoire démarre au moment du 11 septembre 2011 et des attentats d’Al Qaida aux Etats-Unis. Les 3 protagonistes entament alors leur dernière année de lycée. A la fin de l’année scolaire, Ambrose s’engage dans l’armée avec ses 4 plus proches amis, et part en Irak. A son retour, il ne sera plus le même…

L’auteur gravite autour de ses personnages principaux sans négliger les secondaires, qui permettent d’évoquer des sujets importants également (les femmes battues ou la foi, par exemple). Mais les thèmes principaux et les questions abordées sur l’ensemble du récit s’axent autour de questions comme celles-ci: comment parvenir à s’extirper de la dictature de l’apparence ? Parvenir à profiter pleinement de la vie ? Gérer une maladie qui nous condamne à moyen terme ? Gérer la perte d’êtres chers ? Nos faces cachées, c’est une histoire d’amitié, d’amour, de vie. Par le biais d’une intrigue finalement assez simple, Amy Harmon est parvenue à écrire un roman vraiment intense et qui brasse de nombreux thèmes !

L’écriture a beau être simple, elle a une vraie force et beaucoup d’émotions se détachent du texte. J’ai beaucoup apprécié que pour une fois, ce soit écrit à la troisième personne : clairement, je préfère, et ça manque en YA ! Les flash-backs insérés dans le récit parsèment l’histoire d’anecdotes qui éclairent certaines situations et certains aspects de la personnalité des protagonistes.

C’est vraiment fort, poignant, touchant, et j’ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois ! Comme quoi, pas besoin de partir dans des intrigues alambiquées pour ressortir avec un bon bouquin 🙂

En résuméImage7

17 réflexions au sujet de « Nos faces cachées – Amy Harmon »

  1. A la base, il ne me tentait que moyennement (les quelques romances YA que j’ai lues ne m’ont pas particulièrement emballées), mais ta chronique donne envie de se laisser aller à la découverte !

  2. Ben écoute, je suis RAVIE qu’il t’ait plu !
    Surtout que c’était une grosse déception pour moi, je ne me suis pas du tout attachée aux personnages (que j’ai trouvé trop « geignards » en fait… Même si c’est pas drôle ce qui lui est arrivé à Ambrose, on est d’accord…) et le côté patriotisme et religieux m’a bien agacé !
    Je me sens bien seule à ne pas l’avoir aimé ^^ mais contente d’avoir fait ton bonheur :p

  3. j’avoue que tu titilles ma curiosité . Les thèmes abordés sont des sujets sensibles pour tout un chacun … alors , sans doute un jour , prochainement, je m’en souviendrais .

  4. Ahhh, il me fait énormément envie depuis longtemps ! Je ne me suis jamais lancée, mais comme je lis ta chronique et que je fais très souvent confiance en ton jugement, je pense que je vais le tenter bientôt 🙂

  5. Ah ben tiens, je me fiais à la couverture, et souvent, elle en dit long. Du coup, je n’y croyais pas du tout. Mais peut-être qu’il me plairait finalement, même si je doute toujours encore de me le procurer ^^ Un avis très construit en tous cas, tu le vends bien 😛

    • essaie de le trouver d’occasion! c’est ce que j’ai fait pck effectivement la couverture ne me tentait pas du tout ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *