Kate Morton

PicMonkey Collage.png

Sa vie 

Kate Morton est une auteur australienne née en 1976. Elle est l’aînée d’une fratrie de 3 filles. Etant enfant, elle aimait particulièrement lire des romans d’Enid Blyton. Aujourd’hui, elle serait obsédée par les secrets, les mystères et les contes de fées.

Après des études supérieures au Trinity College de Londres, elle repart en Australie pour passer un diplôme en littérature anglaise. Elle rédige alors deux manuscrits, qui à ce jour n’ont pas été publiés, avant de se lancer dans la rédaction de sa première publication, Les brumes de Riverton. Elle a un master en littérature victorienne et prépare actuellement un doctorat sur les romans contemporains qui allient le gothique au mystère.

Kate Morton est mariée avec un musicien de jazz, avec qui elle a trois enfants. Elle habite à Londres depuis 2015.

image9 bis

Ses livres  

Les livres de Kate Morton se sont vendus à des millions d’exemplaires dans le monde et sont présents dans 38 pays. Elle a publié à ce jour 4 romans:

Les brumes de Riverton (2006):

Eté 1924 : au cours d’une grande soirée donnée au château de Riverton, le poète Robert Hunter se suicide sous les yeux des soeurs Hartford. Les deux femmes ne se reparleront plus jamais après le drame. Hiver 1999 : une jeune cinéaste prépare un film sur ce scandale des années 20. Il ne reste plus qu’un seul témoin vivant de l’époque, Grace Bradley, alors domestique au château. Mais Grace a changé de vie, tiré un trait sur Riverton et ses secrets, ou du moins le croit-elle. Car le passé lentement se réveille… Best-seller en Australie, en cours de traduction dans une vingtaine de pays, Les Brumes de Riverton est un premier roman envoûtant au souffle rare, plein de mystères et de secrets, qui mêle les destins d’une famille anglaise à travers tout le XXe siècle, et nous plonge dans la vie de Grace, une femme hors du commun.

Le jardin des secrets (2008):

Un labyrinthe qui cache un secret, une conteuse victorienne dont l’oeuvre a disparu, trois générations de femmes unies par une même histoire… En 1913, sur le port de Brisbane, en Australie, une petite fille de quatre ans est retrouvée abandonnée sur un bateau arrivant d’Angleterre, avec pour tout bagage une valise contenant quelques vêtements et un superbe livre de contes de fées. Recueillie par un couple, elle n’apprend son adoption que le jour de son vingt et unième anniversaire. Des années plus tard, Nell décide de partir à la recherche de son passé, en Cornouailles, au domaine de Blackhurst. A sa mort, sa petite-fille Cassandra poursuit cette quête et se rend à son tour en Angleterre afin de percer les secrets du domaine… 

Les heures lointaines (2010):

Lorsqu’elle reçoit un courrier en provenance du Kent qui aurait dû lui arriver cinquante ans auparavant, Meredith Burchill révèle à sa fille Edie un épisode de sa vie qu’elle avait gardé secret jusqu’alors. En septembre 1939, comme beaucoup d’autres enfants, Meredith avait été évacuée de Londres et mise à l’abri à la campagne. Recueillie par des aristocrates du Kent dans le château de Milderhurst, elle était devenue l’amie de l’excentrique et talentueuse Juniper, la cadette de la famille.  Pourquoi Meredith a-t-elle dissimulé son passé à sa propre fille ? Et pourquoi n’est-elle pas restée en contact avec Juniper, devenue folle après avoir été abandonnée par son fiancé ? Afin de reconstituer le puzzle de son histoire familiale, Edie se rend au château de Milderhurst dont les vieilles pierres cachent plus d’un secret.

La scène des souvenirs (2012): 

2011. La célèbre actrice Laurel Nicolson se rend dans le Suffolk, au chevet de sa mère âgée. Dans la ferme de son enfance, la comédienne est assaillie par les souvenirs, et plus particulièrement par les images d’un après-midi d’été étouffant, cinquante ans auparavant. Partie se réfugier dans une cabane perchée dans les arbres afin de rêvasser tranquillement, Laurel, alors adolescente, avait vu sa mère poignarder un inconnu. Un événement que personne n’avait évoqué par la suite. Hantée par ce drame resté secret, Laurel décide de plonger dans le passé de sa famille. Elle trouve dans le grenier une photographie datant de la Seconde Guerre mondiale qui lui révèle l’existence d’une certaine Vivien…

FotorCreated.jpg

Si vous ne connaissez pas cette auteur, je vous invite vraiment à lire un de ses romans, qui sont tous excellents!

Le cinquième est sorti en avril 2016, il s’agit de L’enfant du lac. J’ai eu la chance de pouvoir assister à une soirée de lancement dans une librairie parisienne en présence de l’auteur, je suis trop contente d’avoir pu la voir « en vrai »! Elle est adorable, très abordable, très souriante (et incroyablement mince)!

12990909_464609273732895_8390339071336763368_n l'enfant du lac

6 réflexions au sujet de « Kate Morton »

  1. J’ai la chance de recevoir L’enfant du lac, roman qui m’a permis de découvrir cet auteur ! J’ai très envie d’en lire un autre…Pas de petite préférence à me conseiller ? 😉

    • honnêtement j’ai adoré les 4! si je devais les classer par ordre de préférence, je dirais que Le jardin des secrets est probablement le meilleur (et beaucoup de gens le pensent d’ailleurs ^^), avec Les heures lointaines! Ensuite La scène des souvenirs et en dernier Les brumes de Riverton. mais franchement ils sont tous bien 🙂

  2. Cette auteure m’était inconnue jusqu’à la sortie de son dernier roman que j’ai ajouté à ma wish-list ! 🙂 Du coup, ton article me donne envie de me plonger également dans ses autres romans ! 🙂

    Et de nouveau, je suis contente que tu aie pu la rencontrer et surtout que cette rencontre soit un bon souvenir pour toi ! 😉

    • mais oui, elle est vraiment super abordable! je te conseille ++++ Le jardin des secrets, une petite merveille!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *