Fragments (Partials, tome 2) – Dan Wells

Partials 2

Synopsis:

Kira a trouvé un remède au virus du RM. Il coule dans le sang des Partials. Les nouveau-nés survivent, enfin. Si l’espèce humaine n’est plus directement menacée, les Partials le sont : ils meurent à l’âge de 20 ans. Kira doit cette fois sauver l’ennemi d’autrefois. Quête d’autant plus déchirante qu’elle est elle-même une Partial, qui doit trouver sa place dans ce monde fragmenté…

tampon-clear-arabesque

Mon avis:

Ma découverte de la saga Partials, que je redoutais au départ, s’avère vraiment plus plaisante que prévu: ce tome-ci est tout aussi prenant que le premier, tout en évitant son principal défaut (les longueurs du début)!

Comme d’habitude quand je passe un certain temps entre deux tomes d’une même saga (en gros, tout le temps…), j’ai oublié des éléments du livre précédent. Bon, là, j’ai lu Partials il y a seulement 3 mois, donc niveau perte de l’intrigue, ça allait! Les personnages suivant différentes routes à la fin du premier livre, on alterne ici les chapitres entre les différents protagonistes (essentiellement sur Long Island avec Marcus, et Kira qui est partie chercher des réponses à Manhattan).

L’histoire est vraiment prenante, j’aime beaucoup Kira (c’est rare que je m’attache à ce point aux héroïnes) et sa quête qui est au fond la plus louable de toutes (puisqu’elle essaie de sauver à la fois les Partials et à la fois les Humains). D’abord à Manhattan, on va la suivre sur la piste de ParaGen, l’entreprise qui a développé les Partials, puis à Chicago et à Denver, après avoir surmonté bien des difficultés sur le trajet (on est à la fois dans un road-movie, dans du post-apocalyptique, et dans de la SF pure, puisque l’aspect médical / génétique prend ici encore pas mal de place, pour mon plus grand plaisir! L’aspect dystopie est limite inexistant dans ce tome par contre. J’ai trouvé qu’il y avait énormément de révélations tout au long du récit, on en apprend un peu plus à chaque chapitre sur la façon dont le monde a sombré, les plans de ParaGen au départ, et j’ai trouvé ça fascinant. Chapeau à l’auteur pour avoir pondu un roman de cet acabit, aussi bien travaillé, c’est rare et ça fait du bien! D’ailleurs, pour du YA, c’est parfait, exactement ce que je cherche: il tire largement plus du côté « adulte » que du côté « jeunesse », il est complexe et c’est ça qui est bon!

J’avoue avoir un peu moins accroché aux chapitres sur Marcus, mais ils sont moins nombreux et finissent par être vraiment intéressants dans le dernier tiers. Au niveau des autres personnages, on retrouve tous les secondaires du premier tome (la famille et les amis de Kira: Xochi, Isolde…), ainsi que Samm et une nouvelle Partial, Heron. (Décidément, comme tout le monde, j’aime beaucoup Samm :D). On découvre également Afa, qui est un personnage un peu particulier mais auquel je me suis beaucoup attachée. Pour ceux qui n’apprécient pas les romances, soyez tranquilles, ici, il n’y en a pratiquement pas (un tout petit peu quand même, mais c’est vraiment archi léger et ce n’est pas du tout le sujet…).

Dan Wells est loin de répondre à toutes nos interrogations et personnellement, je suis très curieuse de toute la partie concernant Nandita, j’attends de lire Ruines pour voir ce que ça va donner! Je trouve ça dommage que cette saga ne soit pas plus commentée sur la blogo, elle est vraiment excellente!

En résumé:

Image7

8 réflexions au sujet de « Fragments (Partials, tome 2) – Dan Wells »

    • il ne me disait trop rien non plus, la couverture, la comparaison avec Hunger Games, encore une dystopie YA… finalement, je trouve que ce n’est pas vraiment une dystopie, plutôt du post-apo; c’est plus adulte que YA; et aucun rapport avec HG… le premier est un peu long à démarrer mais franchement c’est une super bonne surprise pour moi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *