Northanger Abbey – Jane Austen

 northanger abbey

Résumé

Une jeune provinciale de bonne famille est envoyée à Bath, prendre les eaux, pour faire son apprentissage du monde et des intermittences du coeur. L’héroïne se retrouve égarée au milieu de conjonctures qui la rabaissent aux yeux du lecteur. En toute occasion, elle se comporte en référence à son livre de chevet, ‘Les mystères d’Udolphe’ de Mrs Radcliffe.

 image9 bis

Mon avis:

Aimer les livres et n’avoir jamais lu de Jane Austen, c’est un peu la honte! Cette faute est désormais réparée 🙂 J’ai commencé avec Northanger Abbey dont le titre m’évoque quelque chose de gothique et mystérieux, et j’ai encore Orgueil et Préjugés dans ma PAL! Northanger n’est pas le roman le plus connu de l’auteur, mais il est court et comme je ne suis pas particulièrement fan de classiques, je voulais débuter avec quelque chose de digeste. Je suis contente de pouvoir enfin dire que j’ai lu du Jane Austen! 

L’histoire est celle d’une adolescente, Catherine, qui est envoyée en séjour à Bath avec des proches de ses parents. Isolée au début, sa tutrice retrouve une amie d’enfance qui a une fille de l’âge de Catherine, Isabelle. Les deux jeunes filles deviennent rapidement très proches et, tandis qu’Isabelle se rapproche du frère de Catherine, cette dernière est intéressée par le jeune Tilney alors que le frère d’Isabelle semble avoir des vues sur elle. Il y a beaucoup d’éléments dans cette intrigue qui m’ont fait penser « some things never change« , notamment les relations entre les jeunes gens, cette envie de plaire à l’autre, les robes, les coiffures, finalement, ça reste très actuel!

J’ai apprécié que l’histoire se passe à Bath car c’est une ville que j’ai eu l’occasion de visiter (très rapidement) deux fois et que je trouve magnifique. J’avais le cadre en tête, ça a rendu ma lecture agréable. (Et puis, je trouve la couverture de cette édition vraiment super jolie!). J’ai lu que ce roman était un des plus « drôles » de Jane Austen, je cherche encore les passages comiques. Je savais très bien que ce n’était pas une comédie mais je n’ai pas particulièrement trouvé l’auteur ironique ou satirique. Peut-être que je n’ai pas assez de point de comparaison avec le reste de son oeuvre et que ça me sautera aux yeux après Orgueil et Préjugés? En tout cas, je n’ai pas été sensible à cet aspect-là du récit. Après, on reste dans un roman classique, et l‘écriture est lourde et assez empesée, et je n’ai pas trop accroché. C’est vraiment désuet, même si ce côté « campagne anglaise du XIXème siècle » a son charme, il faut le reconnaître. (D’ailleurs, une note de l’auteur au début du récit précise qu’il a été publié presque 15 ans après avoir été écrit et que l’auteur elle-même trouvait certains éléments démodés au moment de sa parution!). C’est quelque chose à laquelle on accroche ou pas. Pour moi, c’est plutôt non, mais encore une fois, je voulais lire Jane Austen, ça manquait à ma culture. Je l’ai fait, je continuerai avec Orgueil et Préjugés, mais ce n’est pas vraiment mon style de prédilection et je pense m’arrêter après ça.

En résuméImage5

11 réflexions au sujet de « Northanger Abbey – Jane Austen »

  1. Si tu n’as pas aimé Northangger Abbey, il faut t’arrêter avec les classiques anglais! Car autant O&P est abordable pour un grand public (et juste génial) autant j’ai eu un peu plus de mal avec Jane Eyre (assez difficile à la lecture) et je n’ai pas terminé Mansfield Park, ennuyant à mourir. Mais bon, j’en lis un de temps en temps quand même. Pour être fière d’avoir lu un classique 😉
    Merci pour ton passage sur mon blog. A bientôt. ^^

  2. Pour avoir lu presque tous les Jane Austen, Orgueil & Préjugés est à mes yeux meilleur que les autres. Et peut-être plus accessible. Ce serait chouette que tu essayes ce roman, c’est tellement beau <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *