Evariste – Olivier Gechter

évariste

Synopsis:

Diriger une start-up spécialisée dans le conseil est loin d’être facile. Surtout lorsque les conseillers que l’on recherche doivent posséder des pouvoirs paranormaux. C’est pourtant le métier exercé par Evariste Cosson, qui parcourt la capitale afin de dénicher ces perles rares. À mi-chemin entre le polar et le roman fantastique, Evariste nous entraîne dans un monde inquiétant et humoristique, qui porte un regard cynique sur notre existence et la vie parisienne.

image9 bis

Mon avis:

Un livre fantastique hyper original et fouillé que je recommande!
J’ai moins accroché que prévu, mais je pense vraiment qu’il a de quoi plaire à beaucoup de monde.

On suit les aventures d’Evariste Cosson, un jeune cadre dynamique sorcier à ses heures perdues, qui s’est lancé dans le consulting en paranormal. Il vient de démarrer son cabinet et n’a pas vraiment de clients, jusqu’à ce qu’une jeune femme qui dirige un atelier de voyance lui demande de l’aide pour recruter un vrai voyant (et pas un charlatan)… Je n’avais jamais lu d’intrigue qui y ressemble de près ou de loin, et je salue l’originalité de l’auteur, c’est vraiment novateur et très bien traité! L’univers est travaillé, fouillé, et on sent qu’Olivier Gechter sait de quoi il parle quand il évoque les mésaventures d’un jeune actif parisien. Du coup, le tout semble archi-crédible, que ce soit la dimension « normale » (vie parisienne, métro, boulot, dodo, rencarts, café…) ou la dimension fantastique (à travers tous ses aspects: sorcellerie, possession, malédictions, voyance, magie africaine, magie noire…). On revisite la capitale avec lui, et la dimension fantastique est intégrée au récit de manière très fine et très drôle! Il y a beaucoup d’humour dans le texte, et les notes de bas de page sont une vraie plus-value 🙂

Au niveau de mes petits regrets, c’est que, pour une raison indéfinissable, je n’ai pas réussi à rentrer complètement dans l’histoire. Je ne trouve pratiquement que du positif à dire pour ce roman, que ce soit au niveau de l’histoire ou du style, mais je n’ai pas été complètement transportée, comme c’est le cas à chaque fois que je lis de l’urban fantasy (mais je ne désespère pas d’en trouver un qui me fera plus d’effet ^^). Je pense que le problème vient vraiment plus de moi que du livre, et je conseille vraiment celui-ci! Il y a aussi le fait que l’intrigue, si originale soit-elle, manque un peu d’envergure, dans le sens où tout le livre s’articule autour de cette histoire de voyance – voir Evariste se débattre avec d’autres clients / dossiers aurait été sympa.

L’univers créé par Olivier Gechter est tellement riche que ça serait dommage de se contenter d’un seul tome, et j’espère qu’au moins une suite est prévue! Ca permettrait d’étoffer l’intrigue un peu trop étriquée de celui-ci 🙂

En résuméImage5

4 réflexions au sujet de « Evariste – Olivier Gechter »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *