La prophétie des glaces – Bernard Simonay

Titre: La prophétie des glaces

Auteur: Bernard Simonay

la prophétie des glaces  Bernard Simonay

Synopsis:

De nos jours… En Bretagne, la jeune Lara Swensson est victime de cauchemars étranges, dans lesquels elle perçoit un monde inquiétant, marqué par un froid infernal. Aux Etats-Unis, Rohan Westwood échappe par miracle à l’épouvantable massacre de sa famille. Recueilli en France par un homme mystérieux, Paul Flamel, il suit une étrange initiation qui va l’amener à découvrir un secret incroyable : la Prophétie des Glaces. Cette prédiction stupéfiante qui remonte à la nuit des temps risque d’ébranler toutes nos convictions. Mais le temps est compté. Une organisation secrète politico-religieuse, l’Ensis Dei, traque tous ceux qui ont connaissance de la Prophétie des Glaces, dont la révélation au grand jour pourrait déclencher l’apocalypse..

tampon-clear-arabesque

Mon avis:

Ce livre m’a été conseillé dans un commentaire de Cassie pour La nuit des temps de Barjavel, dont il est fortement inspiré.  Eh bien, ce n’est pas un coup de coeur, mais je dois dire que j’ai préféré cette lecture à la version de Barjavel 🙂 

Si l’histoire de Bernard Simonay présente de fortes similitudes avec La nuit des temps, auquel l’auteur rend hommage, elle reste malgré tout très différente dans son approche. Dans La nuit des temps, c’est une expédition scientifique qui mettait à jour une structure de construction humaine, vieille de plusieurs centaines de milliers d’années, et renfermant en son centre deux personnes enfermées dans des blocs de glace. Une fois réveillée, la femme leur expliquait son histoire et le monde d’où elle venait. Ici, l’intrigue est beaucoup plus riche – et plus moderne. Dans la première partie du roman (les 2 premiers tiers), on suit en parallèle l’histoire de Lara, une jeune française qui fait des rêves très étranges, et de Rohan, un américain dont la famille est massacrée et qui est recueilli par un ami de son père, Paul Flamel. Très vite, on comprend que deux groupes sont à la recherche de la réincarnation d’une ancienne reine, l’un ayant des intentions pures, l’autre, l’Ensis Dei, souhaitant la détruire pour éviter l’Apocalypse. Il est évident dès le début que Lara est ladite réincarnation – mais elle n’en a pas du tout conscience. De son côté, Rohan participe à des recherches historiques avec Paul Flamel sans en comprendre la finalité: les différents dossiers qu’ils étudient tendent visiblement à prouver quelque chose, mais quoi?

Comme pour le roman de Barjavel, la seconde partie du roman (le dernier tiers) correspond à la vie de cette fameuse reine, il y a 15 000 ans. On découvre qui elle était, l’histoire de son peuple (ce qui permet de faire le lien avec les recherches de Paul Flamel et de Rohan), par quel cataclysme ils ont été frappés et pourquoi ce pan de l’Histoire du monde était resté inconnu jusque-là. J’ai trouvé cette partie du livre fascinante et meilleure que le début du livre (au rythme un peu bancal: il souffre de longueurs tout en étant trop rapide par moments).

L’écriture de l’auteur se suit agréablement mais souffre d’une certaine simplicité qui m’a pesée. Certains dialogues m’ont paru naïfs et ne sonnaient pas vraiment naturels. Pourtant, les thèmes abordés, le fait de jeter un oeil nouveau sur certains éléments inexpliqués de l’Histoire (le mythe de l’Atlantide, les mystères de Glozel ou de Tiahuanaco, par exemple) ou encore les messages (attention aux extrémismes religieux, il faut prendre soin de la Terre…) sont vraiment intéressants et présentés dans un tout assez cohérent. La multiplicité des idées présentées entraine nécessairement un manque d’approfondissement, mais le tout est franchement prenant, nous fait rêver et voyager, et n’est-ce pas ce qu’on demande à un bon roman finalement?

En résumé, malgré quelques défauts, c’est un bon roman aux théories intéressantes dans lequel je vous conseille de vous plonger ^^

En résuméImage6

10 réflexions au sujet de « La prophétie des glaces – Bernard Simonay »

  1. Ah j’avais beaucoup aimé La Nuit des Temps et le synopsis de celui-ci me fait beaucoup moins envie… Après à titre de comparaison pourquoi pas essayer, surtout si c’est un « hommage moderne ». =)

  2. Je n’ai jamais vraiment apprécié la nuit des temps malgré le fait que je l’ai lu deux fois, une fois très jeune et l’autre un peu (bon je ne dirai rien). J’aime bien ce genre de livre en général et je suis sure que j’en ai déjà entendu parlé, alors un de plus dans ma wish. Merci.

    • ben moi non plus je n’avais pas été convaincue par La nuit des temps , celui-ci est mieux même s’il y a encore quelques détails qui me gènent 🙂 j’espère que tu aimeras!

    • Oui c’est toujours ce qu’il y a de mieux 🙂 le Barjavel est presque devenu un classique de la SF. Celui-ci est un peu une réécriture plus morderne à la sauce Da Vinci Code ^^

  3. il n’est jamais simple de faire passer des messages qui pourraient être perçus eux même comme bien prétentieux. C’est pourtant ce que l’auteur réussi avec talent . Avec ce récit , sur fond de science fiction , nous sommes confrontés en permanence au choc des contraires : fragile et force , certitude et doute , religion et science , en opposition ici au regard des connaissances des choses de la vie et notamment d’un sujet d’une extrême actualité : le fanatisme religieux . Il n’en demeure pas moins que la toile de fond du récit qui me semble être l’importance de l’écologie , au sens de la Nature et à lui seul un sujet dominant . Voila un bref résumé de mon ressenti et je te remercie également de n’avoir pas critiqué un livre culte pour moi , le Barjavel , car ils sont tellement différent qu’il en devient une oeuvre d’une autre civilisation . On prend toujours plaisir à suivre et à observé l’évolution des choses comme dirait Darwin , notre vieux copain. Merci pour ta chronique qui m’a fait découvrir cet auteur .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *