After (saison 3) – Anna Todd

Titre: After (saison 3)

Auteur: Anna Todd

after 3  anna todd

Synopsis:

Le caractère violent d’Hardin continue de lui jouer des tours : il échappe de peu à l’expulsion de l’université…  Avec Tessa, leurs sentiments se renforcent et toutes leurs colères s’apaisent quand leurs corps s’unissent. Malgré les prédictions de sa mère, Tessa est convaincue qu’Hardin et elle peuvent réussir là où leurs parents ont échoué. Jalousie et possessivité chez Hardin, désir d’indépendance et d’autonomie chez Tessa, mais un besoin mutuel et passionné d’être ensemble, la saison 3  tiendra ses lecteurs en haleine!

tampon-clear-arabesque

Mon avis:

Petite baisse de régime pour ce tome 3 d’After. S’il reste très agréable pour qui arrive à suivre les multiples rebondissements de la relation Tessa / Hardin, mais l’intrigue n’avance pas beaucoup et il s’agit vraiment à mon sens d’un tome de transition entre le début et la fin de la série. D’ailleurs, il est beaucoup plus court que les 2 précédents. 

Hardin est franchement à gifler. Il est grand temps qu’il parte voir un psy (d’ailleurs, son père finit par lui conseiller dans le tome 4 que je suis en train de lire, il était temps que quelqu’un mentionne cette solution). Lui et Tessa n’évoluent pas beaucoup dans ce tome, dans lequel on fait la connaissance du père de Tessa, apparu en grande pompe à la fin du tome 2 et qui finalement fait plus figuration qu’autre chose. Je ne vois pas bien l’intérêt de son personnage pour le moment (et je suis à la fin du 4ème tome): j’ai l’impression qu’il sert uniquement de faire-valoir à Hardin.

A la fin du tome 2, on apprenait que Tessa partait à Seattle, mais elle n’avait pas encore prévenu Hardin, alors qu’elle savait qu’il ne voulait pas déménager là-bas. On savait donc que le tome 3 commencerait avec cette révélation et jouerait sur la réaction d’Hardin. Et c’est sur ça que je m’appuie pour dire qu’il ne se passe pas grand chose dans ce tome: Hardin refuse d’aller à Seattle, Tessa refuse de changer ses plans pour lui, ils sont dans une impasse (on s’y attendait) mais ça dure l’intégralité du livre, rien n’avance, aucun des deux ne fait un pas vers l’autre. Du coup, leurs disputes sont stériles, on revient toujours à la même chose et c’est un peu lassant. Il y a un intermède « week-end avec la famille d’Hardin » qui arrive comme un cheveu sur la soupe et qui ne fait pas avancer le schmilblick non plus. On rencontre à cette occasion un couple de lesbiennes (l’une est la fille d’un ami du père d’Hardin) (vous suivez? lol), qui, bien sûr, est représenté comme le miroir de la relation Tessa / Hardin, avec l’une des deux filles qui ressemble beaucoup à Tessa et l’autre qui ressemble beaucoup à Hardin. Justement, Hardin va discuter pas mal avec elles et on espère que ça va lui permettre d’ouvrir les yeux sur certaines choses (pour l’instant, c’est pas gagné).

Sinon, je trouve aussi qu’il y a des maladresses dans la traduction. Certaines expressions sont parfaitement compréhensibles, mais paraissent être traduites littéralement, alors qu’en français il faudrait modifier un peu l’ordre des mots dans la phrase pour que ça sonne mieux.

Là où j’ai été très étonnée dans ce tome-ci, c’est ce que Steph fait subir à Tessa. Que Tessa se fasse trahir par Hardin à la fin du tome 1, tout le monde a visiblement été très surpris, mais personnellement, c’est tout à fait le genre de chose que je craignais et donc, je n’avais pas été si choquée que ça, ça collait avec les personnages. Mais là, j’avoue que je ne l’avais pas vu venir. On se doutait qu’il y avait quelque chose avec elle mais on ne peut pas prévoir ça! Anna Todd ne ménage pas la pauvre Tessa, qui enchaine les coups durs je trouve (en dehors de sa situation professionnelle, qui reste trop belle pour être vraie), et, si je n’aimerais pas être à sa place, je suis contente qu’Anna Todd aille au bout de ses personnages, qu’elle les pousse dans leurs retranchements, qu’elle ose proposer des situations comme celle-là. Ca entretien l’intérêt pour la saga, très longue pour le genre, et ce sont des situations finalement peu souvent présentées en romance qui lui confèrent une certaine originalité, malgré des personnages un peu caricaturaux.

En dehors de ces éléments, je suis toujours aussi contente de retrouver Tessa et Hardin, et j’espère pour eux que leur relation va s’assagir et trouver un équilibre, ça doit être épuisant ces conflits incessants ^^ En tout cas, je ne vois pas du tout comment la saga va se terminer (enfin, je me doute qu’ils vont finir ensemble quand même), et je suis très curieuse de lire tout ça! J’ai attaqué directement le 4ème tome, donc chronique à venir demain 🙂

Le moins bon des trois tomes pour le moment, mais ça reste très plaisant et agréable, en permettant la transition avec le transfert de l’intrigue à Seattle dans le tome 4 🙂

En résuméImage5

2 réflexions au sujet de « After (saison 3) – Anna Todd »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *