The Death Cure (L’épreuve, tome 3: Le Remède Mortel) – James Dashner

maze runner 3

Synopsis

france.png Thomas sait qu’on ne peut pas faire confiance au WICKED. Ce que le WICKED ne sait pas, c’est que quelque chose est arrivé que même les essais ou variables n’auraient pu prévoir. Thomas s’est souvenu de beaucoup plus qu’ils ne le pensaient. Et il sait qu’il ne peut pas croire un mot de ce que le WICKED dit. Le temps des mensonges est terminé. Mais la vérité est plus dangereuse que Thomas ne pouvait l’imaginer. Qui survivra au remède mortel ?

anglais.png It’s the end of the line. WICKED has taken everything from Thomas: his life, his memories, and now his only friends—the Gladers. But it’s finally over. The trials are complete, after one final test. Will anyone survive? What WICKED doesn’t know is that Thomas remembers far more than they think. And it’s enough to prove that he can’t believe a word of what they say. The truth will be terrifying. Thomas beat the Maze. He survived the Scorch. He’ll risk anything to save his friends. But the truth might be what ends it all. The time for lies is over.

 image9 bis

Mon avis

france.png Je dois dire que je suis assez mitigée sur ce dernier tome. J’avais globalement apprécié le second, mais celui-ci ne m’a pas touchée comme je l’espérais. Pourtant, je suis tout de même contente de savoir le fin mot de l’histoire.

En fait, je ne voyais pas bien où voulait en venir l’auteur avec l’intrigue de ce tome, dans lequel il ne se passe pas grand chose. Ca manque de souffle, d’ambition, d’ampleur. J’ai trouvé le passage avec Newt dans le refuge pour les « fondus » très prenant et plein d’émotions (globalement, tous les passages avec Newt en fait), mais en dehors de ça, je suis vraiment restée extérieure à ce que je lisais.

Ca fait 2 tomes qu’on enchaine les revers de situations avec WICKED, Theresa, maintenant Brenda…, ça devient un peu lassant. En plus, je n’accroche pas plus que ça avec Thomas, donc ce n’est pas palpitant à lire. J’ai tout de même bien aimé la « révélation » de la fin, sur ce que doit faire WICKED au candidat final (délicieusement cynique pour moi ^^). L’épilogue est un peu convenu, mais heureusement que tout le monde ne meurt pas tout de même…

En bref, une trilogie que je suis contente d’avoir lu pour ma culture générale (puisqu’il fait vraiment partie de ces must-reads en YA actuellement), et qui est assez sympa, mais vraiment pas transcendante pour autant. Pour moi, il y a bien meilleur. Je reconnais tout de même une intrigue un peu plus originale que ce qu’on a l’habitude de lire dans ce type de littérature ^^

anglais.png I must say I have very mixed feelings about this last book. I had liked the second one, but this one didn’t touch me as much as I expected. Still, I’m glad I finally got to the bottom of the story. 

The thing is, I did not see where was the author going with his plot in this book. Not much happens, it lacks energy, rythm, ambition, stakes. I found the chapter with Newt in the shelter for the Cranks very intense and emotional (like all the parts with Newt, actually), but apart from those, I really did not connect with the story.

For two books, we’ve seen plenty of twists and turnarounds with WICKED, Theresa and now Brenda – it’s getting a bit boring. Plus, I’m not particularly fond of Thomas, so it’s not thrilling to read his adventures. I’ve liked the big « revelation » at the end, about what WICKED needs to do to the final candidate (deliciously cynical). The epilogue is a bit conventional, but at least there are survivors.

To sum it up, I’m glad to have read this series for my culture (it’s really one of those must-read books in YA litterature) and it is nice, but it does not revolutionize the genre. There are better books. But I must admit the plot is a bit more original than what we’re used to read in this kind of literature ^^

En résuméImage4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *