Le poids de son regard – Tim Powers

Titre: Le poids de son regard

Auteur: Tim Powers

1309-poids-regard_org  Tim Powers

Synopsis:

1816, Angleterre. Un soir d’ivresse, à la veille de son mariage, Michael Crawford passe l’anneau au doigt d’une statue… bientôt, d’inquiétants phénomènes se succèdent et, lorsque sa femme est brutalement assassinée dans le lit conjugal, la vie tout entière de Crawford bascule. Forcé de fuir pour éviter l’étreinte fatale d’une lamie, la muse légendaire qu’il a éveillée sans le savoir, Crawford s’engage dans un périple épique à travers l’Europe, où le surnaturel se mêle à la réalité, la passion à l’horreur. Il croise sur son chemin Byron et Shelley, poètes maudits eux aussi envoûtés par la tentatrice. Capable d’inspirer les plus beaux vers, celle-ci est aussi d’une jalousie mortelle, et n’hésitera pas à balayer tous les obstacles la séparant de l’homme qu’elle a choisi…

tampon-clear-arabesque

Mon avis:

Ce n’est pas fréquent, mais je n’ai pas réussi à terminer ce livre. 

En fait, c’est à peine si j’ai réussi à le commencer. Déjà au prologue (que je trouve d’ailleurs trop long, je n’aime pas les prologues qui font plus d’une page ou deux), je me doutais que je n’allais pas réussir à lire le bouquin sereinement. Le style de l’auteur ne me convient pas du tout, c’est beaucoup trop suranné, on dirait que ça a été écrit au XIXème siècle. Et bien que les classiques ne soient pas mes livres préférés, je peux en lire un de temps en temps (bon d’accord, c’est très rare), alors que là, vraiment, impossible. Je devais relire chaque paragraphe et malgré ça, je ne comprenais qu’à moitié ce qui se passait, je n’arrivais pas à suivre l’histoire (jexagère un poil, je ne suis pas demeurée non plus, mais c’est pour dire à quel point je n’arrivais pas à accrocher), je me suis surprise à regarder en l’air/rêvasser pratiquement toutes les deux pages alors que quand je lis, normalement, ben.. je lis ^^ je n’attends pas que ça se passe en regardant le plafond.

Pourtant, le pitch était vraiment alléchant, mais je me perdais complètement dans le récit, et vu la taille de ma PAL, je n’ai pas envie de perdre mon temps à me forcer à lire quelque chose qui me déplait à ce point (même s’il est très possible que ça plaise à d’autres). Livre abandonné page 88!

Je suis donc passée au roman suivant, pour lequel la critique sera malheureusement assez semblable puisque je ne l’ai pas terminé non plus! (deux coup sur coup, c’est vraiment exceptionnel)!

En résumé: The_Sad_Kao_by_DaisieDukeThe_Sad_Kao_by_DaisieDukeThe_Sad_Kao_by_DaisieDuke

4 réflexions au sujet de « Le poids de son regard – Tim Powers »

  1. ça arrive parfois de ne pas aimer plusieurs livres l’un après l’autre. J’espère que ta prochaine lecture t’apportera plus de satisfaction 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *