Le tueur intime – Claire Favan

le tueur intime

Résumé

À quinze ans, Will a déjà conscience de sa différence. Solitaire, maltraité, il jette son dévolu sur une de ses camarades de classe. Ce qui n’aurait dû rester qu’une banale amourette devient une véritable obsession pour celui qui se révèle déjà comme un prédateur redoutable. Car Will est un tueur en série en devenir qui se construit pas à pas. Lorsqu’il estime le temps venu de livrer ses victimes au monde, il part sur les routes des États-Unis. Sa signature déroutante ne tarde pas à attirer l’attention du FBI. Pourtant, l’enquête de l’unité spéciale s’enlise. Un nouveau profiler, RJ, arrive alors en renfort dans l’équipe. Tous les espoirs reposent sur lui pour démêler les mises en scène de ce tueur diabolique.

image9 bis

Mon avis:

Un des meilleurs thrillers que j’ai lu. Mis à part un petit quelque chose indéfinissable dans le style de l’auteur qui m’a un peu chatouillée, ce livre est extraordinaire. 

Plonger dans les méandres de la pensée d’un tueur en série de son adolescence à sa vie criminelle, c’est très rare (encore que dans le genre, L’âme du mal de Shane Stevens était allé encore plus loin) et j’ai trouvé ça hyper bien fait. Je ne comprends pas la logique de Will, et je suppose que c’est plutôt bon signe ^^: il commence le livre adolescent, malmené par ses camarades à l’école et violé par son père. Une jeune fille lui vient en aide (Sam) et il devient obsédé par elle. Jusque là, je suis. Mais après, je n’arrive pas du tout à concevoir qu’il veuille la soumettre à sa volonté et lui faire du mal (comme on lui a fait du mal à lui) alors que c’est justement elle qui l’a aidé… je comprendrais qu’il veuille du mal à ceux qui l’ont maltraité, mais pourquoi à elle? ça me dépasse… en dehors de cette totale incompréhension du personnage, et même plutôt « malgré » cette incompréhension, le livre est magistral.

Le déploiement de Will autour de Sam, la façon dont il parvient à l’isoler de tout et à la rendre complètement dépendante de lui, le tout sans jamais se faire pincer par la police, c’est quand même assez génial. Après, le réel début de sa cavale criminelle, après son mariage avec elle, fait froid dans le dos, et l’arrivée du profiler (RJ) dans le tableau est la bienvenue. En fait, même avant, ça fait froid dans le dos. Quand on compte, le nombre de ses victimes est énorme par rapport à d’autres livres du genre où le tueur ne fait « que » 3 ou 4 victimes…

L’équipe qui enquête sur ses crimes est attachante, sauf le profiler de départ, qui ne supporte pas la compétition (alors qu’il ferait bien de se remettre un peu en question) amenée par RJ et à qui on a envie de donner des baffes. Le rebondissement avec Carla m’a bluffée, je ne m’y attendais pas du tout; j’ai beaucoup aimé la romance entre Sam et RJ (enfin il arrive quelque chose de bien à cette pauvre Sam! Parce que depuis le début, à part la plaindre, on ne peut pas faire grand chose), et j’ai frissonné à l’idée de ce que Will allait leur faire en apprenant ce qui se passait!

En bref, je me suis ruée sur le tome 2 à peine celui-ci terminé. Il y avait longtemps que je n’avais pas été autant enthousiasmée par une histoire de tueur en série! 

En résumé: red-heart.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *